L’Accord de Paris adopté en décembre 2015 lors de la COP21 a posé les principes et les objectifs d’une transition globale vers des modèles économiques et sociaux zéro carbone et résilients aux changement climatique à l’horizon 2050. Fondée sur un nouveau régime multilatéral de coopération, la dynamique d’entrainement des Etats et des acteurs non-étatiques impulsée lors de la COP21 doit aujourd’hui démontrer sa robustesse et être mise en oeuvre. Confirmer la pérennité de l’élan de 2015 et avancer dans la définition d’un cadre de mise en oeuvre commun de l’Accord étaient les défis de la COP22 qui s’est tenue au Maroc du 7 au 18 novembre dernier.

Ce point Climat revient sur ce qu’il s’est passé lors des 12 derniers mois, sur les avancées de cette conférence de Marrakech et sur les défis qui jalonnent le long processus vers un ré-alignement de l’économie mondiale en réponse au changement climatique. Il souligne notamment que :

  • Avec l’entrée en vigueur anticipée de l’Accord de Paris,  les discussions internationales sur le climat entrent à nouveau dans un cycle moins politique et plus technique dont le pas de temps différent devrait nous mener jusqu’en 2018 pour mettre en place l’ensemble des dispositifs (de transparence, de progression continu, de financement, etc.) prévus lors de la COP21;
  • les principes d’universalité et de dynamique mondiale de coopération établis par l’Accord de Paris ont connu cette année leurs premières « mises à l’épreuves » dans un contexte international agité ;
  • des signaux positifs continuent d’être envoyés par de nombreux acteurs étatiques et non-étatiques engagés dans des transformations profondes de leurs modèles ;
  • les questions de l’ambition et de la vitesse de la transition restent un défi encore non relevé : en l’état actuel, les contributions nationales n’aboutissent pas à une trajectoire d’émissions compatible avec les objectifs de long terme de l’Accord de Paris : limiter l’augmentation de la température sous les +2°C d’ici la fin du siècle.

La COP22 poursuit donc le chapitre ouvert à Paris en 2015 mais sans le terminer.