logo-ue

Le projet VOCAL est cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage dans le Massif central avec le fonds européen de développement régional.

 

Développer un cadre de certification carbone volontaire national

Le Projet VOluntary CArbon Land Certification (VOCAL) vise à développer un cadre de certification national validant des unités carbone, en association avec de nombreux partenaires publics et privés. Il garantira des réductions et séquestrations d’émissions de gaz à effet de serre issues de projets agricoles et forestiers réalisés en France grâce à un référentiel et des méthodologies approuvés par le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer (MEEM).

Un référentiel et des méthodologies expérimentés en France

Le projet VOCAL s’organise autour de 3 axes de la recherche à l’expérimentation :

  1. Des études de contexte et de faisabilité :
    • Etude de la demande nationale en unités carbone volontaires et valorisation des projets agricoles et forestiers sur le marché carbone volontaire ;
    • étude des attentes et motivations des forestiers vis-à-vis de ce mécanisme de certification ;
    • analyse juridico-financière.
  2. Des documents de référence :
    • référentiel national de certification carbone ;
    • méthodologies agricoles et forestières.
  3. Des expérimentations :
    • réseau de projets pilotes.

Parties prenantes : Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer (MEEM – DGEC), Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt (MAAF), ONF, ADEME, APCA, Coop de France Ouest

Partenaires : GIP Massif Central, Centre national de la propriété forestière (CNPF), l’Institut de l’élevage (IDELE), InVivo, Interbev, le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière, (CNIEL) et l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA).

Description


Durée du projet 2015-2017

Publications