warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!
Lancement du projet Energy Transition Risk

logo partenaireLe projet « Energy Transition Risk (ET Risk) » a été lancé par 2° Investing Initiative (Coordinateur du projet), Carbon Tracker Initiative, The CO-Firm, I4CE (Institute for Climate Economics), Kepler Cheuvreux, McGraw Hill Financial (MHFI), et le programme de Finance Durable de l’Université d’Oxford à Paris suite à  l’obtention d’une subvention de 2.2m de € (env.) du programme Horizon 2020 de la Commission européenne.

Le consortium européen a pour but de mobiliser des capitaux pour les investissements en énergie durable, en élaborant un cadre d’évaluation de la transition énergétique qui apporterait de la transparence à la matérialité des risques identifiés et de nouvelles possibilités pour la transition énergétique. Le projet fournira aux investisseurs des données, de la recherche et des analyses pour évaluer l’impact de ces risques sur les portefeuilles d’obligations et d’actions .

En se concentrant sur la façon dont une évaluation des risques de la transition énergétique peut améliorer la « capacité de financement » et l’attractivité de l’énergie durable et des investissements en énergies efficaces, le projet « ET Risk » développera spécifiquement:
• Des scénarios macroéconomiques standardisés associés aux changements dans les politiques, au déploiement de technologies, et aux problématiques climatiques sur un éventail d’industries et de la façon dont leurs trajectoires pourraient avoir un impact sur les variables de risque qui informent l’analyse financière
• Une base de données des actifs physiques pour plusieurs industries, y compris une cartographie des «émissions de gaz à effet de serre dédiés» associés à chaque actif et la mesure dans laquelle les investissements énergétiques durables peuvent «déverrouiller» ces émissions futures
• Une procédure de «stress test» pour évaluer l’impact sur les valorisations des entreprises et le risque crédit
• Critères de performance financière grâce à la création d’indicateurs

Le même jour que le lancement du consortium de recherche « ET Risk » à Paris, le Conseil européen du risque systémique (ESRB) a publié un rapport appelant à des « carbon stress tests » pour évaluer l’importance potentielle des risques pour la transition énergétique. Le ESRB a fait plusieurs recommandations, y compris le développement de « scénarios macroéconomiques pertinents à partir desquels menés des stress test sur les entreprises » et des « stress tests carbone dédiés » à moyen terme. Ils appellent également à une plus grande communication des entreprises sur ces stress test pour améliorer et alimenter l’analyse des risques.

loading
×