Contexte

Les collectivités françaises, et en particulier les villes et métropoles, souhaitent aujourd’hui pouvoir identifier dans leur budget ce qui contribue à la transition écologique, et pour ce faire disposer d’un cadre partagé d’analyse de leur budget.

Une telle évaluation leur permettra en effet à la fois de répondre aux demandes de transparence sur les budgets exprimées par les citoyens, de mieux piloter systématiquement sous un prisme climat les décisions budgétaires, et d’identifier plus facilement les dépenses qui pourraient faire l’objet d’un refinancement obligataire « climat ».

Plusieurs villes et métropoles ont commencé à réfléchir à l’exercice, et expriment le besoin de voir émerger un cadre partagé d’analyse – à un niveau français voire européen ou mondial.

Objectif

Pour répondre à ces demandes, I4CE réalise un travail de co-construction d’un cadre d’évaluation climat du budget en collaboration avec cinq métropoles et villes, l’Ademe, l’Association des Maires de France, Climate KIC et France Urbaine.  Ce projet s’appuiera notamment sur les travaux réalisés par I4CE au niveau national et sur l’expertise des collectivités ayant déjà commencé à réfléchir à cet exercice.

Le projet aboutira à établir un cadre d’évaluation climat pour le budget des collectivités qui soit transparent, public, et largement partagé à travers différents réseaux en France, mais aussi potentiellement au niveau européen voire mondial (C40).

Ce cadre d’évaluation visera à analyser l’ensemble du budget d’une collectivité. Il permettra d’évaluer pour chaque ligne du budget si celle-ci est favorable au climat (« verte »), neutre (« gris ») ou défavorable (« marron »).

Partenaires

Les villes et métropoles associées au projet sont la métropole de Lille, la métropole du Grand Lyon, la métropole de Strasbourg, la ville de Paris et la ville de Lille. Par ailleurs France Urbaine, l’Association des maires de France (AMF), Climate KIC et l’Ademe sont également partenaires du projet.

Calendrier

Septembre 2019 – Printemps 2020