Même si les impacts du changement climatique sont déjà observés, l’investissement de ressources humaines et financières dans l’anticipation des évolutions est encore trop rarement fait. Les habitudes et pratiques héritées d’un climat considéré comme stable et maîtrisé ne sont pas interrogées, y compris à l’échelle pourtant critique de l’aménagement et du développement économique des territoires.

Objectif :

Le projet Finadapter vise à mieux comprendre les conditions à réunir pour tenir systématiquement compte de l’adaptation dans les démarches et les projets territoriaux, puis à explorer le rôle que pourraient jouer les Institutions financière publiques (IFP) pour catalyser cette adaptation.

Les institutions financières publiques jouent en effet un rôle crucial dans le développement des territoires. Elles assument une mission d’intérêt général, ont un mandat et des capacités d’intervention qui leur permettent de s’inscrire dans des pas de temps longs et souvent, peuvent s’appuyer sur des ressources, qui leur permettent de porter une part de risque plus importante. Les actions qu’elles financent peuvent significativement conditionner la capacité des territoires sur lesquels elles interviennent à faire face aux conséquences du changement climatique. Ces institutions disposent de capacités d’intervention financière mais également d’expertise et d’influence auprès des acteurs publics et privés qu’elles peuvent mettre à leur service. Par leur action, elles peuvent être les moteurs de l’émergence d’une dynamique territoriale positive de projets et d’opportunités d’investissements.

Ce projet s’adresse autant aux institutions financières publiques elles-mêmes (ex. la Banque des Territoires) qu’à ceux qui leur donnent mandat et à leurs contreparties (entreprises et collectivités mais aussi co-financeurs potentiels).

Partenaires :

Projet conduit en partenariat avec Ramboll France

et avec le soutien de l’ADEME dans le cadre de l’Appel à projets ClimFi : Finance et Climat

Période :

2019-2021

Résultats :

  1. Pirmil – Les Isles, Nantes Métropole
  2. L’adaptation dans la politique climat de la Métropole Européenne de Lille (à paraître)
  3. Une stratégie régionale d’adaptation du littoral : le littoral languedocien (à paraître)
  4. Une politique de gestion de la ressource en eau : le bassin de la Dordogne (à paraître)
  5. Une politique régionale d’adaptation d’un territoire de moyenne montagne : la stratégie du Massif des Vosges (à paraître)
  • Des préconisations sur l’évolution potentielle des mandats et du rôle des IFP (à paraître, dernier trimestre 2021)