Le Panorama des financements climat en France fournit une base de discussion au service du débat public sur la mobilisation des financements en faveur du climat.
  • Le Panorama recense les dépenses d’investissement en faveur du climat et analyse la manière dont ces dépenses sont financées. Il comprend des éléments de contexte et de cadrage permettant de situer ces investissements dans l’économie nationale et par rapport aux objectifs de transition énergétique ;
  • Les résultats de l’étude alimentent documents officiels de politique publique, par exemple les annexes du projet de loi de finances ou les productions issues de la stratégie nationale bas-carbone ;
  • Le Panorama constitue un support de discussion aux parties prenantes. I4CE organise des évènements de haut niveau pour alimenter le débat sur le financement de la transition énergétique. L’objectif à l’occasion de ces événements est notamment d’identifier les convergences et divergences des parties prenantes autour des constats établis dans l’étude.

Le projet a pour objectif d’alimenter le débat public sur le financement de la transition énergétique en répondant au cadre établi dans l’article 174 de la Loi de transition énergétique pour la croissance verte et l’article 179 de la loi de finances pour 2020.

17-12-12-sankey-simple-fr-2016

Partenaires

L’Agence de la transition écologique (ADEME) et le Ministère de la transition écologique ont soutenu la réalisation des différentes éditions du Panorama depuis 2015. La Fondation européenne pour le climat finance également ce projet, et ce depuis 2019. En 2016, le projet a également reçu le soutien de Climate-KIC via le programme Ideator.

Retour sur 7 ans du Panorama des financements climat

En 2020, l’étude comptabilise 48 milliards d’euros d’investissements climat réalisés en 2019. Les investissements sont en progression au cours des années 2010, mais sont insuffisants au regard des objectifs climat nationaux. Compte tenu du déficit d’investissement persistant et de la crise économique de 2020, les pouvoirs publics doivent mettre davantage de moyens financiers, réglementaires et d’accompagnement, pour rattraper le retard et replacer la France sur la trajectoire de la neutralité carbone.

En 2019, le Panorama recense près de 46 milliards d’euros d’investissements climat effectués en 2018. A l’occasion de la parution des nouveaux projets de Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) et de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), un nouveau chiffrage des besoins d’investissements est réalisé. 15 à 18 milliards d’euros supplémentaires devraient être mobilisés chaque année pour respecter la trajectoire du second budget carbone (2019-2023). En supposant un modèle de financement identique à celui constaté, la contribution annuelle des pouvoirs publics devra augmenter entre 7 et 9 milliards d’euros.

En 2018, les investissements pour le climat dépassent 40 milliards d’euros en France. La publication couvre aussi les investissements défavorables au climat, et fait un focus sur les secteurs du transport, du logement et de la production d’énergie.

En 2017, le Panorama recense 14,5 milliards d’euros dans l’efficacité énergétique, 5,9 milliards d’euros pour le développement des énergies renouvelables, et 9,2 milliards d’euros pour la construction et la mise à niveau des infrastructures durables de transport et de réseaux. En 2017, I4CE produit une étude complète en anglais sur les investissements bas carbone entre 2011 et 2017, et quantifie pour la première fois les besoins d’investissements liés aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

En 2016, l’étude recense jusqu’à 32 milliards d’euros investis en faveur du climat en France en 2014. Pour donner un ordre de grandeur, cela représente environ 10% des investissements matériels en France cette année-là.

En 2015, le Panorama couvre les années 2011 à 2013, avec des chiffres provisoires pour l’année 2014.

En 2014, la première édition du Panorama des financements climat décrypte les enjeux dans cinq secteurs de l’économie en France.

Pour en savoir plus sur les travaux de recherche d’I4CE sur les financements pour le climat à l’international, consultez la page dédiée au projet Panorama des financements domestiques pour le climat.