warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!
Les leviers économiques et financiers pour favoriser les changements d’usage du bois
Stage de 6 mois démarrant en mars ou avril 2021

MISSION : 

Le stage proposé sera mené dans le cadre du programme Agriculture et Forêt.
La Stratégie Nationale Bas Carbone (la SNBC) est la feuille de route qui conduit la politique d’atténuation du changement climatique en France. Elle donne les trajectoires et orientations à respecter pour chaque secteur de l’économie, et vise l’atteinte de la neutralité carbone à l’horizon 2050. Ainsi, d’ici 30 ans, la France devra absorber autant de gaz à effet de serre (GES) qu’elle n’en émet, c’est-à-dire près de 80MtCO2.
Pour atteindre cet objectif, la France devra réduire drastiquement ses émissions mais également développer ses puits de carbone, liés notamment à la forêt et à l’agriculture. Si l’écosystème forestier représente aujourd’hui la quasi-totalité du puits de carbone de la France, la SNBC vise un fort développement du stockage de carbone dans les produits-bois (puits de +20tCO2/an en 2050), et notamment ceux à longue durée de vie. Cette augmentation du carbone stocké dans les produits-bois repose sur une augmentation de la récolte de bois, mais aussi et surtout sur un changement des usages du bois, en dédiant une part croissante de la récolte aux usages matériaux. Son succès dépendra notamment de la demande en produits-bois du secteur de la construction et du bâtiment et de la capacité de la filière à transformer la ressource nationale en produits à longue durée de vie, compatibles avec cette demande.

La mission cible ainsi le puits de carbone dans les produits-bois et s’attachera dans un premier temps à évaluer la faisabilité de cette évolution des usages du bois. Elle aura ensuite pour objectif l’analyse des implications de ce changement d’usage pour la filière forêt-bois et l’identification des leviers économiques et financiers qui seraient nécessaires à sa mise en oeuvre. Le travail s’appuiera également sur les retours d’expérience d’autres pays.
Cette mission sera menée sur la base d’une revue bibliographique et d’entretiens avec des experts et des professionnels.
Ce travail a pour objectif d’aboutir à une publication dédiée, cosignée par la/le stagiaire. Il nourrira également des travaux transversaux de l’équipe.
La/le stagiaire participera activement aux échanges avec les différents acteurs publics et privés partie-prenantes du sujet.

PROFIL RECHERCHE

Ce poste s’adresse à un.e étudiant.e de niveau master dont l’intérêt envers les problématiques économiques et politiques d’atténuation du changement climatique, et notamment en lien avec le secteur forêt-bois, est affirmé.
Les compétences attendues sont les suivantes :
D’excellentes capacités analytiques et rédactionnelles.

Une connaissance et une compréhension des enjeux de l’aval de la filière forêt-bois et/ou du secteur du bâtiment et la construction.

  • Une aisance et une rigueur dans la manipulation de données issues d’une diversité de sources.
  • Une capacité à conceptualiser et à prendre du recul à partir des matériaux collectés.
  • Une bonne autonomie et un esprit curieux pour aller au fond des sujets.
  • Une aisance à l’oral pour la conduite des entretiens.

L’offre de stage est ouverte aux étudiant.e.s en situation de handicap.

IMPLANTATION : I4CE – Institut de l’Économie pour le Climat, 22 Rue des Petits Hôtels, 75010 PARIS
PÉRIODE DU STAGE : Prise de poste en Mars ou Avril 2021 pour une durée de 6 mois.
REMUNERATION : selon le niveau d’expérience et d’études.

.

PROCÉDURE : Envoyer CV et lettre de motivation à Julia GRIMAULT, Cheffe de projet Forêt – julia.grimault@i4ce.org

Sur le même sujet


Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat. 

loading
×