Événements

Assessing transparency and ambition in the Land use sector

19 novembre 2015

Date : 1er Décembre de 14h30 à 16h

Lieu: Pavillon Européen – Salle Luxembourg

Organisateurs : JRC et CEPI/ICFPA

 Description :

Introduction par le JRC et le CEPI/ICFPA

Part 1: Le rôle de LULUCF dans les INDCs

  • Panorama du secteur LULUCF dans les INDCs (Paulo Canaveira, Terraprima)
  • Quantifier la contribution du secteur LULUCF aux INDCs (Giacomo Grassi, JRC)

Part 2: Le role des produits forestiers dans l’atténuation du changement climatique

  • L’initative “The Low Carbon Technology Partnerships” (Matthew Reddy – WBCSD)
  • L’économie des options d’atténuation dans le secteur forestier (Thaís Linhares-Juvenal, FAO)

Part 3: Le secteur LULUCF dans l’Union Européenne

  • Améliorer la Mesure, Rapportage et Vérification dans le secteur LULUCF de l’Union Européenne (Simone Rossi, JRC)
  • La certification des réductions d’émissions volontaires dans le secteur LULUCF : les nouvelles expériences européennes (Julia Grimault, Institute for Climate Economics)

Partenaires : JRC, CEPI, FAO, WBCSD, ICFPA

 Site web: https://ec.europa.eu/jrc/

01 déc 2015

Assessing transparency and ambition in the Land use sector

Pour aller plus loin
  • 30/09/2021 Billet d'analyse
    Budgets verts : complétons-les

    Alors que le gouvernement français s’apprête à publier son « budget vert », c’est-à-dire l’évaluation environnementale de son projet de budget 2022, Morgane Nicol d’I4CE et Michel Colombier de l’Iddri reviennent sur les atouts de ces exercices qui se développent dans de nombreux pays et collectivités. Ils rappellent aussi qu’un « budget vert » ne dispense pas d’une stratégie de transition écologique et doit servir à élaborer un plan de financement de la transition.

  • 15/07/2020 Billet d'analyse
    France : 18 Mds € pour les énergies fossiles depuis le début de la crise

    Un consortium international de 14 Think Tanks dont I4CE a lancé le site « Energy Policy Tracker », afin de suivre les aides publiques adoptées depuis le début de la crise par les pays du G20 et qui auront un impact sur le climat. Il en ressort que jusqu’à aujourd’hui, beaucoup plus d’aides ont été accordées par ces pays aux énergies fossiles qu’aux énergies propres. Et en France ? Louise Kessler, directrice du Programme Economie d’I4CE, revient sur les aides déjà adoptées en France ainsi que sur celles qui en sont encore au stade d’annonce.

  • 01/01/1970
    EEB-Analyse-attenuation-climat-annexe3-pratiques-transition-agrocécologique
Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer