Budget

En 2021, le budget prévisionnel d’I4CE atteint 3,4 millions d’euros. Il a augmenté de 17% par rapport à 2020 avec le développement de nouvelles activités à l’international et de nouveaux projets sur le rôle des collectivités locales. En 2022, le budget prévisionnel d’I4CE prévu est de 3,8 millions d’euros, avec la poursuite du développement des activités à l’international et de projets sur l’adaptation, l’agriculture et l’alimentation.

Transparence financière

 

A quoi sert cet argent ? Il sert principalement à payer la « matière grise », c’est-à-dire les salaires de nos experts, et ceux des personnes qui les aident au quotidien : administration, communication, direction. Contrairement à d’autres instituts ou think tank comparables, I4CE a fait le choix de produire ses études avec des experts salariés de l’association, qui montent en compétence au sein de l’Institut, plutôt qu’avec des experts bénévoles ou rémunérés à la mission, ou que par l’animation de groupes de travail réunissant des experts d’autres organisations.

 

 

 

 

En 2021, 58% de ses financements proviennent de « core-funders », qui soutiennent l’activité d’I4CE dans son ensemble plutôt que des projets particuliers. Ces core-funders sont d’abord les fondateurs d’I4CE – la Caisse des Dépôts et Consignations et l’Agence Française de Développement – auxquels s’est ajoutée en 2016 la Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc.

 

Ce core-funding est précieux : il permet à l’Institut de prendre des risques pour développer de nouvelles activités et lancer des projets innovants, et plus généralement lui donne une grande liberté dans le choix de ses projets de recherche. Il permet également à l’Institut de prendre le temps de bien valoriser ses travaux.

 

En plus de ce core-funding, I4CE bénéficie de financements sur projets, c’est-à-dire ciblés sur des projets spécifiques. Une grande partie des financeurs sur projets s’inscrivent dans la durée et collaborent avec I4CE depuis des années, ce qui donne à l’institut de la visibilité sur ses financements et permet de construire avec les financeurs une relation de confiance.

 

Ce financement sur projet est majoritairement issu d’institutions publiques : ADEME, Ministère de l’écologie, collectivités locales, programmes de recherche européens, Expertise France… Le reste provient d’institutions privées, comme les fondations philanthropiques (Fondation européenne du climat, Fondation Carasso). Des entreprises financent par ailleurs les clubs Agriculture et Forêt d’I4CE, via leurs inscriptions, aux côtés des autres membres de ces Clubs.

 

Plus récemment, deux entreprises sont devenues mécènes d’I4CE : GRDF et le gestionnaire de patrimoine Meeschaert. Elles financement l’Institut en core-funding, leur financement ne ciblant aucun projet spécifique.

 

Les financeurs sur projets et les entreprises core-funders ne définissent pas le programme de travail d’I4CE. C’est I4CE qui programme ses activités, avec les grandes orientations données par son Conseil d’Administration, et qui sollicite le soutien de financeurs. I4CE est seul responsable de ses publications, aucun financeur ne validant ses publications. Il est très rare qu’I4CE réponde à des appels d’offre, et uniquement quand les études commanditées sont alignées avec les axes de travail de l’Institut.

 

 

DONATEURS PUBLICS
DONATEURS PRIVÉS

Comptes annuels

Les comptes au 31/12/2021 ont été certifiés sans réserve par notre commissaire aux comptes, le cabinet Ecovis représenté par Monsieur Magnier. Ces comptes ont été présentés et arrêtés par le Conseil d’administration du 27 juin 2022 puis approuvés par l’Assemblée Générale à la même date.
Fermer