Comment caractériser une ferme et un produit « bas-carbone » ?

Conférences

Save the date : jeudi 24 novembre à 14h

83 avenue de la grande armée, 75016 Paris, France (auditorium InVivo)

 

 

 

Caractériser une ferme et un produit « bas- carbone » : Réunion de restitution des premiers travaux

 

Il n’existe aujourd’hui pas de consensus tant sur la définition d’une ferme ou d’un produit agricole « bas-carbone » que sur les méthodes de mesures associées. Or c’est un sujet d’importance croissante pour les acteurs des filières agricoles, les institutions de notation extra-financière et les institutions publiques en charge du cadrage de la transition.

 

Dans le cadre du projet européen CarbonThink, I4CE, Agrosolutions et Terrasolis lancent une étude et une réflexion commune pour caractériser une ferme et un produit agricole « bas carbone ». L’approche méthodologique croisera l’analyse du contenu des standards de recommandations sur le sujet (règlementation française et européenne en cours d’instruction ; standards internationaux publics et privés) avec les pratiques et méthodes à disposition, et les retours du terrain, sur ce qui est opérationnellement déployable.

 

Ce travail est collaboratif et nous souhaitons pouvoir faire discuter les propositions qui en seront issues par l’ensemble des parties prenantes concernées. Aussi nous vous proposons de vous joindre au groupe de travail créé autour de cette question, la participation est libre, toute contribution aux idées est la bienvenue mais nullement obligatoire.

 

Vous trouverez la note de cadrage de ce groupe de travail en cliquant ici. 

 

Le contexte et l’objectif de ce travail sera présenté le 24 novembre et nous souhaitons vous convier à cette demi-journée dont vous trouverez le programme ci-dessous.

 

Ordre du jour prévisionnel :

  • Accueil à partir de 14h
  • Début de la réunion : 14h30
  • Contexte et objectifs du groupe de travail
  • Présentation de l’étude et des premières orientations issues de la concertation de terrain, par Agrosolutions
  • Table-ronde : discussion sur les incitations aux industries agro-alimentaires à se doter d’objectifs climatiques. Réaction aux propositions de l’étude.
  • Intervenants :
    • Blaise Desbordes, directeur général, et Juliette Paemelaere, conseillère environnemental – Max Havelaar
    • Valérie To, chargée de mission Impacts carbone de l’agriculture et affichage environnemental – CGDD / Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires
    • Émelie Halle, responsable de la plateforme digitale OleoZE – Saipol / Groupe Avril
    • Philippe Vincent, directeur filières – Soufflet Agriculture
    • Antoine Pugliese, expert finance durable – WWF
  • Discussion avec les intervenants et la salle sur les éventuels points manquants de l’étude et les voies de valorisation.
  • Conclusion / prochaines étapes
  • Cocktail

 

 

24 nov 2022

Comment caractériser une ferme et un produit « bas-carbone » ?

Pour aller plus loin
  • 12/07/2019 Billet d'analyse
    Les Ministères font le bilan de la transparence climat des investisseurs

    Le 2 juillet dernier est sorti un rapport très attendu : le bilan de l’application de l’article 173-VI de la loi de transition énergétique de 2015, article qui imposait aux investisseurs de faire la transparence sur leur exposition aux risques climatiques et sur leur contribution aux changements climatiques.

  • 10/11/2022
    COP27 : l’importance des stratégies nationales de financement pour la transition

    Cette année encore, les attentes à la COP sont élevées en ce qui concerne les engagements des pays développés en faveur du financement de l’action contre le changement climatique et de ses impacts dans les pays en voie de développement. Le sujet des pertes et dommages, qui renvoie aux questions de justice climatique et à la question de savoir qui doit payer pour les impacts considérables du changement climatique subis par les pays les plus pauvres, vient d’être ajouté à l’agenda officiel de la COP. Quant au sujet de la finance climat, il sera une fois de plus au cœur des négociations : la promesse faite en 2009 par les nations riches de mobiliser 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 pour aider les pays pauvres à lutter contre le changement climatique n’a toujours pas été tenue.

  • 02/07/2015
    Enchères de quotas de l’EU ETS : quelques lignes

    EU ETS – débat MSR : le 26 mai, la commission environnement du Parlement européen a approuvé l’accord issu des négociations trilogue, proposant une mise en oeuvre dès 2019 et un placement dans la réserve des quotas issus du backloading. Réformes de l’EU ETS : un vote en session plénière est prévu le 7 juillet concernant la […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer