Événements

Démonstration des nouveaux outils pour mesurer les changements et les stocks carbone dans les forêts tropicales

Date : 5 décembre de 13h00 à 18h00 et 6 décembre de 8h30 à 18h00
Lieu : Station de laboratoire dans le cadre du Global Landscapes Forum (Palais des Congrès)

Description : 

A la station de laboratoire nous démontrerons les composantes du service intégré qui est proposé par un consortium d’institutions qui travaillent ensemble dans le cadre du projet FOREST financé par la Climate KIC dédié à la préparation des produits et services pour le MRV des forêts dans le cadre de la REDD+. Ces produits partent des images optiques et radar de très haute résolution ainsi que des donnés terrain en incluent des cartes de texture de la biomasse aérienne, des cartes de transition d’utilisation des sols, des cartes de dégradation et des services de modélisation des stocks de carbone.  Ces produits ont été appliqués sur des sites de démonstration au Brésil et au Cameroun.
Pour une expérience pratique un système de balayage laser terrestre (terrestrial laser scanner) et un drone seront aussi présentés, ainsi qu’une démonstration des applications pratiques lors de campagnes de détection de la dégradation des forêts au Guyana et en Indonésie.

 Partenaires: Consortium FOREST (financé par la Climate KIC), Université de Wageningen, CIFOR

Site web : http://www.landscapes.org/glf-2015/agenda/#laboratory

Télécharger le Flyer

Résumé de l’évènement:

Le weekend du 5 et 6 décembre le consortium FOREST s’est associé à l’Université de Wageningen et au CIFOR afin de présenter des nouvelles approches et technologies pour le suivi des forêts et l’estimation de la biomasse. Cela a été fait dans le cadre d’une station de laboratoire faisant partie de l’édition 2015 du Global Landscapes Forum. Les participants au Forum ont eu l’occasion d’apprécier un LIDAR et deux drones utilisés pour le suivi des forêts ainsi que de nouveaux produits développés par le consortium FOREST à partir des images satellite de très haute résolution et de la modélisation. Cela a permis d’attirer l’attention non seulement de la communauté scientifique mais également des décideurs et des acteurs du terrain. Ces publics ont ainsi pu imaginer une application pratique de ces nouvelles technologies et approches. C’était une expérience très fructueuse pour notre consortium et nous espérons poursuivre cette collaboration à l’avenir…

05 déc 2015

Démonstration des nouveaux outils pour mesurer les changements et les stocks carbone dans les forêts tropicales

Pour aller plus loin
  • 23/02/2024
    L’Union européenne doit doubler ses investissements climat

    Cette semaine, I4CE lance le premier rapport sur le déficit d’investissement climat européen. Au cours d’une année de recherche, nous avons analysé les investissements dans 22 secteurs de l’économie européenne (UE-27) qui sont essentiels pour que l’Union européenne atteigne ses objectifs climatiques et de sécurité énergétique à l’horizon 2030. Nos résultats montrent que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, les investissements dans ces 22 secteurs dans l’UE ayant augmenté de 9 % en 2022, pour atteindre 407 milliards d’euros cette année-là. Cependant, pour atteindre les objectifs de l’UE pour 2030, l’économie européenne devrait investir 813 milliards d’euros en moyenne, chaque année d’ici à 2030.

  • 21/02/2024
    Déficit d’investissement climat européen : Une trajectoire d’investissement pour l’avenir de l’Europe

    Les investissements climats ont augmenté de 9 % dans l’Union européenne en 2022. Ce rapport constate que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, mais que les investissements dans la modernisation du secteur de l’énergie, des transports et des bâtiments doivent encore doubler pour que l’UE atteigne les objectifs climatiques de 2030. 

  • 16/02/2024
    Engager les banques dans la transition : le superviseur doit mieux utiliser le cadre de gestion du risque

    L’Union européenne continue ses efforts pour que le système bancaire intègre l’enjeu climat. Les banques devront désormais se munir d’un « plan de transition », dont l’Autorité Bancaire Européenne (EBA) précise les contours, par un document mis en consultation jusqu’en avril. On pourrait espérer que les autorités bancaires saisissent cette opportunité pour stimuler les banques à mieux financer la transition, leurs engagements volontaires n’étant pas suffisants. Mais l’EBA n’en fait pas un objectif clair.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer