Événements

I4CE discute des mécanismes de compensation dans la revue de Proparco

19 octobre 2015

Il faut rétablir la confiance dans l’efficacité économique et l’intégrité environnementale des projets qui génèrent les crédits, mais il faut aussi que les investisseurs – qui ont perdu environ 66 milliards de dollars avec l’effondrement de la demande et du prix des actifs en 2012 – soient rassurés sur la sûreté de leurs placements. Des leçons doivent être tirées de l’expérience accumulée lors du fonctionnement des mécanismes existants.
Lisez notre contribution au dernier numéro de la revue de Proparco sur comment le MDP a permis de mobiliser du financement privé et comment ce type d’outil peut s’appliquer à l’avenir.

Lire:
Secteur Privé&Développement
LA REVUE DE PROPARCO

 

19 oct 2015

I4CE discute des mécanismes de compensation dans la revue de Proparco

Pour aller plus loin
  • 28/02/2013
    Les schémas régionaux climat-air-énergie au cœur du débat sur la transition énergétique

    A la veille de la mise en place de la procédure d’évaluation environnementale des documents de planification, la quasi-totalité des schémas régionaux climat-air-énergie a été publiée. Ce Point Climat dresse le bilan des stratégies climatiques des Régions qui s’appuient sur une forte mobilisation des acteurs : les citoyens par un changement de comportement, les entreprises […]

  • 15/07/2020 Billet d'analyse
    G20 : 151 Mds $ pour les énergies fossiles depuis le début de la crise

    Les pays du G20 ont accordé depuis le début de la crise de nombreuses aides publiques qui auront un impact sur le climat. Afin de vous aider à vous y retrouver, un consortium international de 14 think tanks dont I4CE lancent aujourd’hui le site « Energy Policy Tracker ».

  • 17/06/2021 Billet d'analyse
    D’ici la COP26, les banques de développement doivent aller au-delà de la « finance climat » pour s’aligner

    Aujourd’hui, tous les regards sont tournés vers la Banque mondiale qui est sur le point de publier son plan d’action climat 2021-2025 ; celui-ci sera en effet un indicateur du niveau d’ambition de la communauté de la finance du développement pour la COP26. Jusqu’en 2020, les plans d’action climat des banques de développement ont été structurés autour d’objectifs de financements d’activités « climat ». Cependant, dans la continuité de leurs engagements à « s’aligner avec les objectifs de l’Accord de Paris », ces institutions doivent développer des stratégies et plans d’action post 2020, qui vont plus loin en cohérence avec le niveau d’ambition des objectifs de l’Accord de Paris.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer