Événements

Prix du carbone

3 novembre 2016

Date: 16 novembre
Horaires: 15:00-16:30
Lieu: Zone bleue – Pavillon France
Organisateur: DGEC

Résumé de l’événement

Au lendemain de l’Accord de Paris pour le climat, la tarification du carbone est une priorité pour engager la transition vers une économie bas-carbone. Dans cette perspective, Ségolène Royal, présidente de la COP, a missionné Pascal Canfin, Gérard Mestrallet et Alain Grandjean pour formuler des propositions sur le prix du carbone. Le rapport remis en juillet 2016 souligne la nécessité de renforcer dès à présent le marché carbone européen, dont le prix a chuté de plus de 50 % depuis la fin de l’année 2015 pour atteindre environ 4€ actuellement. La mise en place d’un corridor de prix du carbone, pour rendre le prix plus efficace et prévisible, pourrait s’inspirer des marchés carbone internationaux qui possèdent des mécanismes de contrôle des prix (Californie et Québec par exemple).

L’évènement discutera des conclusions de ce rapport ainsi que celles du rapport de l’OCDE publié en septembre 2016 qui montre qu’il existe un décalage important entre les politiques actuelles de tarification du carbone et celles qui seraient nécessaires pour que cette tarification corresponde ne serait-ce qu’à l’estimation basse des coûts climatiques réels, soit 30 EUR par tonne de CO2. Il ouvrira le débat sur les grands exemples internationaux de régulation des marchés carbone par les prix, avec notamment des retours d’expérience de la Californie et du Québec.

Modérateur: Laurent MICHEL | Ministère de l’Environnement, la Direction de l’énergie et le Service climat et efficacité énergétique.

Intervenants :

  • Gérard MESTRALLET| Président du Conseil d’Administration, ENGIE
  • Richard BARON | Expert et Coordinateur du projet “Alignement des politiques pour la Transition Bas-Carbone”, OECD
  • Emily WIMBERGER | Chef Economiste, California Air Resources Board
  • Emilie ALBEROLA | Directeur de programme Industrie et Energie, I4CE – Institute for Climate Economics
16 nov 2016

Prix du carbone

Pour aller plus loin
  • 18/07/2018 Billet d'analyse
    La Banque de France et I4CE deviennent partenaires pour la finance climat

    Pour accélérer la prise en compte des risques et opportunités climatiques par le secteur financier, la Banque de France et I4CE deviennent partenaires. Ce partenariat vise à faciliter l’échange d’expertise entre les deux institutions, et plus généralement les interactions entre les chercheurs, les acteurs du secteur financier et les autorités publiques. Il permettra également de soutenir les travaux de la Banque de France au sein du réseau des banques centrales et des superviseurs pour le verdissement du système financier (NGFS – Network for Greening the Financial System), qu’elle a lancé lors du One Planet Summit de décembre 2017.

  • 14/10/2021
    Une alimentation plus durable augmente-t-elle le budget des consommateurs ?

    Consommer moins de produits animaux et gaspiller moins allègent le budget, mais augmenter sa consommation de produits bio l’alourdit. Au total, l’adoption d’un régime alimentaire durable augmente ou diminue-t-elle les dépenses des consommateurs ?

  • 24/01/2018 Tribune
    Contribution à la revue TEC Mobilité Intelligente

    Le renouvellement des infrastructures de transport, actuellement en cours en France, peut être une excellente fenêtre d’opportunité pour aligner les investissements avec les objectifs de transition énergétique et d’adaptation de notre économie au changement climatique. Ignorer ces objectifs pourrait au contraire constituer un risque économique et financier majeur. C’est ce que nous défendons dans une contribution au dernier numéro de la revue TEC consacré au changement climatique.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer