Publications

I4CE contribue à la feuille de route de l’Agenda global pour l’action climatique

29 septembre 2016

I4CE est cité aux côtés d’autres acteurs dans la synthèse des contributions à la feuille de route de l’Agenda global pour l’action climatique.

Dans le courant de l’été, Laurence Tubiana et Hakima El Haite, championnes mondiales pour le climat de la France et du Maroc, ont invité les partie-prenantes étatiques et non étatiques au processus international de négociation sur le changement climatique à réagir à la feuille de route pour l’action climatique mondiale qu’elles ont publiée (http://newsroom.unfccc.int/fr/action-climatique/plan-mondial-action-climatique/).

Dans la continuité des travaux menés pour la COP21, I4CE a répondu à cette consultation en apportant notamment son point de vue sur la poursuite de l’agenda de l’action et l’importance du suivi et de l’évaluation des initiatives non-étatiques.

Les principaux éléments mis en avant dans notre contribution :

  • aligner les initiatives promues avec les objectifs de l’accord de Paris,
  • poursuivre la dynamique dans un esprit de rehaussement constant de l’ambition en favorisant les actions réellement nouvelles,
  • construire un consensus autour des critères de suivi et d’évaluation des projets,
  • travailler avec les réseaux d’acteurs et faciliter la coopération entre acteurs étatiques et non étatiques.

Plusieurs de ces éléments ont été repris dans la synthèse finale publiée le 16 septembre dernier, notamment : l’importance de penser une action de long terme cohérente avec les objectifs de Paris ; la nécessité d’accroitre encore le niveau d’ambition des acteurs étatiques comme non étatiques ; le rôle des championnes dans le suivi de la mise en œuvre des actions qui ont le potentiel d’impact le plus fort et l’intérêt particulier à accorder aux actions qui permettent à différents types d’acteurs de coopérer.

CCNUCCC

 

 

Pour aller plus loin
  • 14/10/2021
    Comment valoriser et communiquer sur l’action climatique réalisée dans le cadre du Label-Bas-Carbone ?

    Dans le cadre du développement du Label Bas Carbone, une des questions récurrentes de la part des potentiels financeurs est : “Qu’ai-je le droit de dire et de faire lorsque je finance des projets bas carbone certifiés ?”. Avec cette publication, I4CE apporte des réponses opérationnelles et pragmatiques.

  • 24/06/2011
    Prix minimum du CO2 au Royaume-Uni : encore du pain sur la planche ?

    En mars 2011, le gouvernement britannique a engagé la mise en place d’un « prix plancher » du carbone pour ses producteurs nationaux d’électricité, qui s’appliquera à partir d’avril 2013. Dans les faits, cette politique créera deux prix différents pour le CO2 dans le Système communautaire d’échange de quotas d’émissions (EU ETS), générant des effets […]

  • 08/06/2016
    Beyond transparency: unlocking the full potential of green bonds

    Ce rapport présente la dernière étude sur le marché des obligations vertes réalisée par I4CE – Institute for Climate Economics avec le soutien du Crédit Agricole CIB, d’EDF et de Mirova. Les obligations « climatiques » ou « vertes » sont une nouvelle classe d’actifs qui a reçu une attention croissante au cours des dernières […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer