Publications

I4CE contribue à la feuille de route de l’Agenda global pour l’action climatique

29 septembre 2016

I4CE est cité aux côtés d’autres acteurs dans la synthèse des contributions à la feuille de route de l’Agenda global pour l’action climatique.

Dans le courant de l’été, Laurence Tubiana et Hakima El Haite, championnes mondiales pour le climat de la France et du Maroc, ont invité les partie-prenantes étatiques et non étatiques au processus international de négociation sur le changement climatique à réagir à la feuille de route pour l’action climatique mondiale qu’elles ont publiée (http://newsroom.unfccc.int/fr/action-climatique/plan-mondial-action-climatique/).

Dans la continuité des travaux menés pour la COP21, I4CE a répondu à cette consultation en apportant notamment son point de vue sur la poursuite de l’agenda de l’action et l’importance du suivi et de l’évaluation des initiatives non-étatiques.

Les principaux éléments mis en avant dans notre contribution :

  • aligner les initiatives promues avec les objectifs de l’accord de Paris,
  • poursuivre la dynamique dans un esprit de rehaussement constant de l’ambition en favorisant les actions réellement nouvelles,
  • construire un consensus autour des critères de suivi et d’évaluation des projets,
  • travailler avec les réseaux d’acteurs et faciliter la coopération entre acteurs étatiques et non étatiques.

Plusieurs de ces éléments ont été repris dans la synthèse finale publiée le 16 septembre dernier, notamment : l’importance de penser une action de long terme cohérente avec les objectifs de Paris ; la nécessité d’accroitre encore le niveau d’ambition des acteurs étatiques comme non étatiques ; le rôle des championnes dans le suivi de la mise en œuvre des actions qui ont le potentiel d’impact le plus fort et l’intérêt particulier à accorder aux actions qui permettent à différents types d’acteurs de coopérer.

CCNUCCC

 

 

Pour aller plus loin
  • 03/02/2023
    L’adaptation entre dans une nouvelle ère

    L’adaptation aux impacts du changement climatique en France n’est plus un tabou. C’est la première chose à retenir de la grande conférence organisée lundi dernier par I4CE et France Stratégie. La question n’est plus de savoir s’il faut s’adapter mais comment le faire. Elle n’est plus vue comme un renoncement à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais comme le second pilier de la lutte contre les changements climatiques. Il nous faut à la fois atténuer et adapter, « éviter l’ingérable et gérer l’inévitable » pour reprendre une expression utilisée à maintes reprises pendant la conférence.

  • 27/01/2023
    En 2023, l’adaptation doit devenir un réflexe pour l’État et les collectivités

    Ces derniers mois, enfin, la France a pris conscience de la nécessité d’adapter tous les territoires aux conséquences du dérèglement climatique. L’adaptation est un objectif mieux compris et mieux partagé, et elle devrait être au cœur du prochain plan national anti sécheresse ou de la future loi d’orientation agricole. Il était temps. Car jusqu’alors, nous continuions à concevoir des politiques et à investir dans des infrastructures comme si le climat ne changeait pas. Chaque année, au moins 50 milliards d’euros d’investissements publics sont encore réalisés sans systématiquement prendre en compte le fait que le climat change. 

  • 27/01/2023
    Adaptation : ce que peuvent (et doivent) faire les collectivités

    Les impacts du changements climatiques sont locaux et une grande partie de l’adaptation des territoires reposera sur les collectivités. Elles peuvent – et doivent – dès maintenant mettre en place de nombreuses actions sans-regret et mobiliser des moyens humains et financiers pour engager une politique d’adaptation ambitieuse de leur territoire. Retrouvez dans ce Point Climat d’I4CE la liste de ces actions. 

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer