La réponse au changement climatique passe par la mise en place de projets nécessitant des capitaux initiaux importants. En cette période de crise du crédit bancaire, les obligations vertes offrent une alternative d’accès aux financements pour des projets à visée environnementale. L’émission obligataire environnementale et socialement responsable de la région Ile-de-France du 20 mars 2012, montre qu’un nombre croissant d’acteurs s’intéresse au sujet. Mais les obligations vertes ne résolvent pas pour autant l’ensemble des difficultés d’accès aux financements, qui dépendent principalement des caractéristiques de l’émetteur obligataire.