Événements

Un atelier d’experts sur le suivi des financements domestiques en faveur du climat avec l’Agence Européenne de l’Environnement

Le 25 Octobre 2016, à Copenhague, l’Agence Européenne de l’Environnement et I4CE – Institute for Climate Economics ont organisé une réunion d’experts sur le suivi des financements domestiques en faveur du climat en Europe.

Cette réunion a rassemblé des représentants de gouvernements de pays européens, des centres de recherche et des acteurs de la société civile. Elle avait pour but d’examiner comment une meilleure compréhension des flux d’investissements peut soutenir l’atteinte des objectifs nationaux, européens et globaux en matière de climat.

Parmi les messages clés de cette réunion:

  • Le suivi systématique de l’investissement domestique en faveur du climat et des financements associés, au travers de « Panoramas de la finance climat domestique », constitue un processus pertinent pour soutenir le développement, la mise en oeuvre et le renforcement des politiques énergie-climat nationales contribuant à la transition vers une économie bas-carbone et résilience aux changements climatiques.
  • Cette transition requiert une redirection d’ampleur, sans précédent, des activités économiques et sociales, c’est à dire des investissements et des financements qui y sont associés, pour faire face aux défis posés par le changement climatique. Dans cette perspective, l’Accord de Paris se donne pour objectif « les flux financiers compatibles avec un profil d’évolution vers un développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient aux changements climatiques ».
  • L’alignement des flux financiers avec les objectifs climat européens et nationaux, tels qu’exprimés dans les Contributions déterminées au niveau national (NDC), les Stratégies de développement à faible émission (LCDS), les plans nationaux énergie-climat intégrés et les plans nationaux d’adaptation (NAP) est un enjeu fondamental pour une transition progressive et coût-effective vers une économie bas carbone et résiliente aux changements climatiques.
  • Rediriger et augmenter les flux financiers pour atteindre les objectifs énergie-climat demande une meilleure connaissance ainsi que des outils d’évaluation approfondie des politiques et des projets. Ces outils doivent permettre de réorienter les modèles d’investissement domestiques et d’impliquer les acteurs financiers et économiques.

Retrouvez ci-dessous un résumé des conclusions de la réunion organisée par I4CE et l’AEE.

25 oct 2016

Un atelier d’experts sur le suivi des financements domestiques en faveur du climat avec l’Agence Européenne de l’Environnement

Pour aller plus loin
  • 01/03/2024
    Les aides de crise agricoles ne cessent d’augmenter et ce n’est satisfaisant pour personne

    I4CE s’est livré à un exercice inédit : estimer les soutiens publics au secteur agricole liées aux crises ces dix dernières années. Les dépenses publiques de prévention, surveillance et indemnisation totales ainsi agrégées donnent le vertige : plus de 2 milliards d’euros rien qu’en 2022 – pour indemniser les pertes occasionnées par plusieurs aléas sanitaires, climatiques et géopolitiques concomitants. 

  • 29/02/2024
    Estimation des dépenses publiques liées aux crises agricoles en France entre 2013 et 2022

    Face aux crises climatiques (sécheresses, inondations, gel), sanitaires (grippe aviaire) ou plus globales (COVID-19, guerre d’Ukraine), les aides d’urgence versées au secteur agricoles ont largement augmenté ces dix dernières années pour atteindre plus de 2 milliards d’euros en 2022, c’est ce que montre ce rapport d’I4CE. Si ces aides sont nécessaires, elles sont en revanche satisfaisantes pour personne, ni pour les pouvoirs publics ni pour les agriculteurs.

  • 29/02/2024 Billet d'analyse
    Cadre de certification européen : une esquisse de qualité qui ne garantit pas la valeur du tableau final

    Les co-législateurs européens viennent de se mettre d’accord en trilogue sur le contenu du futur cadre de certification carbone européen (Carbon Removal Certification Framework, CRCF en anglais). Des négociations fructueuses et rapides dans un contexte de recul général sur l’adoption des différents textes du Green Deal. A l’heure où environnement et revenus des agriculteurs sont mis en opposition, ce projet de règlement rassemble ces deux enjeux pour créer des conditions d‘investissement dans la transition agricole et forestière. De nombreux détails restent cependant à clarifier pour que ce cadre permette des financements à la fois efficaces et ambitieux pour le climat.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer