Événements

Conférence en ligne I Intégrer le climat pour s’aligner avec les objectifs de l’accord de Paris

SAVE THE DATE

11 décembre 16:00-17:30 CET
Format : Il s’agit d’un événement virtuel, en anglais, via Zoom et ouvert à tous les participants intéressés, sur la base d’une préinscription.

En marge du « Climate Ambition Summit », l’initiative « Climate Action in Financial Institutions » organise une conférence publique en ligne de haut niveau pour marquer son cinquième anniversaire.

Vue d’ensemble de l’événement :

Lors de la COP21 en décembre 2015, les représentants des pays du monde entier ont adopté l’Accord de Paris, qui fixe des objectifs internationaux en matière de climat, dans le cadre du développement durable. Cette même semaine, 26 institutions financières ont également démontré leur engagement à agir sur le changement climatique en adoptant cinq principes volontaires pour l’intégration du climat au sein des institutions financières (The Five voluntary Principles for Mainstreaming Climate Action). Ce faisant, elles ont lancé une coalition sans précédent d’institutions financières publiques et privées visant à intégrer systématiquement les considérations climatiques dans leurs stratégies, programmes et opérations.

Aujourd’hui, l’initiative « Climate Action in Financial Institutions » continue de s’appuyer sur le rôle central que jouent les institutions financières en augmentant et en orientant les investissements vers les actifs nécessaires à la transition vers des économies résilientes et bas carbone à l’échelle mondiale. Cinq ans plus tard, les cinq principes volontaires pour l’intégration du climat continuent de servir de base pour guider les institutions financières dans le processus d’alignement de toutes leurs activités avec les objectifs de l’Accord de Paris, en veillant à ce que les considérations climatiques soient diffusées au sein des institutions.

Depuis 2015, le thème de « l’alignement avec Paris » est devenu un élément central des discussions du secteur financier sur le changement climatique – qu’elles soient menées par des institutions publiques ou privées. Actuellement, l’Initiative « Climate Action in Financial Institutions » agit comme un forum international majeur pour les praticiens des institutions financières. L’initiative leur permet d’échanger sur le développement et la mise en œuvre des approches d’alignement et de faire des ponts entre les institutions financières publiques et privées, mais aussi avec les experts des think tanks et les autres parties prenantes.

Cet événement permettra au public d’entendre directement les institutions financières expliquer pourquoi elles prennent des mesures pour aligner leurs stratégies et leurs opérations avec les objectifs de l’Accord de Paris, où elles en sont, et comment la communauté financière peut établir des ponts pour travailler ensemble à la réalisation de ces objectifs communs.

Objectifs :

Cet événement a pour objectif de présenter à la communauté internationale du climat et de la finance :

•  Pourquoi les institutions financières s’alignent sur les objectifs de l’Accord de Paris ;
•  Comment les 5 principes volontaires pour l’intégration du climat les guident dans ce processus ;
•  Pourquoi il est essentiel de faire des ponts entre les institutions et les praticiens de la communauté financière pour aligner les flux financiers avec les objectifs de l’Accord de Paris.

Ordre du jour :

16:00 – 16:10 : Discours de bienvenue – Cinq années d’intégration du climat pour s’aligner avec Paris : Ian Cochran, Chef du Secrétariat, Initiative Action Climatique dans les Institutions Financières

16:10 – 16:20 : Discours d’ouverture : Où voulons-nous aller en matière d’alignement des flux financiers ? Laurence Tubiana, ambassadrice française pour le changement climatique et représentante spéciale pour la COP21

16:20 – 16:45 : Dialogue avec les principaux intervenants : Pourquoi l’alignement de Paris a-t-il un sens sur le plan financier ? Quel est l’intérêt économique de la politique
– Bertrand Walckenaer, Directeur général adjoint de l’Agence française de développement (AFD)
– Oliver Bäte, PDG d’Allianz (à confirmer)

16:45 – 17:15 : Table ronde avec des professionnels d’institutions financières publiques et privées : Où en sommes-nous dans le développement des approches d’alignement ? Quels sont les prochains défis sur la route vers la COP26 ? Modérateur : Amal-Lee Amin, directrice du groupe CDC sur le changement climatique et conseillère COP26 (à confirmer)
Intervenants  :
– Ahmed Al Qabany, Directeur de la Division du changement climatique à la Banque islamique de développement (BID)
– Libby Dreyer, responsable de la durabilité environnementale et sociale, Banque de développement d’Afrique du sud (DBSA)
– Nathalie Jaubert, Responsable adjointe, Responsabilité sociale et environnementale des entreprises, BNP Paribas

17:15 – 17:30 En route vers la COP26 : Comment pouvons-nous avancer ensemble ? Eric Usher, Directeur d’UNEP FI

11 déc 2020

Conférence en ligne I Intégrer le climat pour s’aligner avec les objectifs de l’accord de Paris

Pour aller plus loin
  • 21/06/2024
    En attendant le Plan national d’adaptation au changement climatique

    Les élections législatives anticipées ont balayé la dernière chance pour le gouvernement de présenter le projet de 3ème Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC3) avant l’été. Les travaux avaient néanmoins bien avancé et, quelles que soient les suites, il y aura trois choses à retenir des progrès des derniers mois sur l’adaptation. La première, c’est l’idée maitresse du PNACC3 – celle qui pourrait structurellement changer la donne en matière d’adaptation et autour de laquelle toutes les dynamiques ont commencé à s’aligner : le partage d’une trajectoire de réchauffement de référence (TRACC). La prise en compte systématique du climat futur selon les hypothèses partagées de cette TRACC est une manière efficace pour enfin arrêter de regarder dans le rétroviseur et concrétiser un « réflexe adaptation » dans tous les investissements structurants. À ce stade, la TRACC n’est encore inscrite dans le marbre nulle part. Aller au bout de cette idée nécessitera un nouveau moment politique sur l’adaptation.

  • 20/06/2024
    Vagues de chaleur : ce que l’on peut dire des coûts de l’adaptation des bâtiments

    Face aux conséquences grandissantes des vagues de chaleur sur les activités économiques et les populations, l’adaptation du secteur du bâtiment apparait désormais comme un nouvel impératif. Si la question du « comment » a déjà fait l’objet de nombreux travaux, la question du « combien » reste pour le moment peu traitée. Pour avancer en ce sens, nous présentons dans ce rapport : un premier état des lieux de ce que l’on sait dire à date des coûts de l’adaptation aux vagues de chaleur pour le secteur du bâtiment ; la méthodologie que nous avons utilisée pour chiffrer les surcoûts de l’adaptation aux vagues de chaleur, construite à partir des éléments disponibles et de discussions avec des experts.

  • 17/06/2024 Tribune
    Climat : doublons nos investissements en Europe

    Pour une Europe sûre et plus compétitive, il va falloir investir davantage en faveur de notre souveraineté énergétique et agricole, de notre compétitivité industrielle et de la protection de nos populations face aux aléas climatiques, estime Benoît Leguet, directeur de l’Institut de l’économie pour le climat. Oui, mais comment ? Si la surprise était plutôt à Paris qu’à Bruxelles dimanche soir, une lecture européenne des élections du 9 juin s’impose. Car même si elles font l’actualité au-delà de nos frontières, les élections législatives françaises n’auront qu’un impact limité sur le choix des « top jobs » bruxellois : présidence de la Commission, collège des commissaires, présidence du Parlement européen, présidence du Conseil.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer