Événements

Rapport Stiglitz – Stern sur les prix du carbone : quelles implications pour les décideurs en France ? Conférence le 29 septembre à Paris

- Par : Benoît LEGUET

afd-i4ce

I4CE, en partenariat avec l’AFD,
vous convie à la conférence de présentation des résultats du rapport sur

Transition vers un modèle sobre en carbone
et valeur du carbone  

 Les conclusions du rapport de la Commission de haut niveau
sur les prix du carbone

Quelles implications pour les décideurs en France?

Vendredi 29 Septembre 2017,
de 14h00 à 16h00

AFD –  Salle Jacques Alliot
5 rue Roland Barthes, Paris 12ème

 INSCRIPTIONS

Inscription gratuite, mais obligatoire

Les discussions se dérouleront selon les règles «Chatham House».
L’évènement est en français sans traduction simultanée.

CONTEXTE

Publié le 29 mai 2017 à Berlin, le rapport de la Commission de haut niveau sur les prix du Carbone, co-présidée par les deux économistes Joseph Stiglitz et par Nicholas Stern, vise à encourager l’élaboration de politiques climatiques et d’instruments de tarification du carbone dans le monde entier.

Pour atteindre de manière efficace les objectifs climatiques de la communauté internationale tout en encourageant la croissance économique, il est impératif que les pays fixent un prix du carbone, avec l’objectif d’atteindre entre 40 et 80 dollars par tonne de CO2 en 2020, puis entre 50 et 100 dollars en 2030.

L’évènement vise à examiner et discuter des implications pour les décideurs en France, aussi bien dans l’action publique que dans la communauté des entreprises.

PROGRAMME

13h30         Accueil café

14h00         Introduction 

  • Gaël GIRAUD, Chef Economiste de l’AFD et membre de la Commission de haut niveau des prix du carbone
14h10     Les conclusions du rapport Stern-Stiglitz
14h40     Table – ronde | Quelles implications pour les décideurs en France? 
  1. Comment favoriser l’émergence de ces signaux de tarification du carbone dans les décisions des acteurs publics, financiers et industriels?
  2. Quels sont les différents canaux par lesquels ces valeurs pourront modifier nos arbitrages en faveur d’une transition bas-carbone ?
  3. Quelles seraient les prochaines étapes de l’agenda de l’action pour la tarification du carbone ?

Modérateur : Benoît LEGUET

Intervenants :

  • Bérangère MESQUI, Directrice du Département Développement Durable, France Stratégie
  • La stratégie nationale bas-carbone de la France et valeur du carbone
  • Jens ALTHOFF, Directeur, Fondation Heinrich Böll Stiftung France
  • La transition énergétique de l’Allemagne et les signaux économiques
  • Damien NAVIZET, Chef de la Division Climat, ‎AFD
  • Transition énergétique et développement : la stratégie de l’AFD
  • Anne CHASSAGNETTE, Directeur Responsabilité Environnementale et Sociétale, ENGIE
  • Valeur carbone : les conditions d’une transition énergétique pour un électricien
  • Olivier ROUSSEAU, Membre du Directoire du Fonds de Réserve des Retraites (FRR)
  • Valeur carbone, risques et alignement des investissements au scénario climat 2°C

15h40           Débat et échanges

16h00           Clôture

Cette Commission a été constituée en 2016, lors de la COP22, à Marrakech par la Coalition pour le leadership en matière de tarification du carbone (CPLC) et est soutenue par le Groupe de la Banque Mondiale et le gouvernement français – via le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie. Elle comprend 13 économistes de premier plan, venant de neuf pays, développés et en développement.

 

 

29 sept 2017

Rapport Stiglitz – Stern sur les prix du carbone : quelles implications pour les décideurs en France ? Conférence le 29 septembre à Paris

Contacts I4CE
Benoît LEGUET
Benoît LEGUET
Directeur général Email
Pour aller plus loin
  • 27/01/2023
    En 2023, l’adaptation doit devenir un réflexe pour l’État et les collectivités

    Ces derniers mois, enfin, la France a pris conscience de la nécessité d’adapter tous les territoires aux conséquences du dérèglement climatique. L’adaptation est un objectif mieux compris et mieux partagé, et elle devrait être au cœur du prochain plan national anti sécheresse ou de la future loi d’orientation agricole. Il était temps. Car jusqu’alors, nous continuions à concevoir des politiques et à investir dans des infrastructures comme si le climat ne changeait pas. Chaque année, au moins 50 milliards d’euros d’investissements publics sont encore réalisés sans systématiquement prendre en compte le fait que le climat change. 

  • 27/01/2023
    Adaptation : ce que peuvent (et doivent) faire les collectivités

    Les impacts du changements climatiques sont locaux et une grande partie de l’adaptation des territoires reposera sur les collectivités. Elles peuvent – et doivent – dès maintenant mettre en place de nombreuses actions sans-regret et mobiliser des moyens humains et financiers pour engager une politique d’adaptation ambitieuse de leur territoire. Retrouvez dans ce Point Climat d’I4CE la liste de ces actions. 

  • 27/01/2023
    Mettre l’adaptation aux impacts du changement climatique au menu des discussions entre les collectivités et l’État

    Si les collectivités disposent d’importants leviers d’adaptation, elles ne pourront les mobiliser que si certaines conditions sont réunies au niveau national : tout l’effort ne peut pas reposer sur leur seule initiative. C’est ce que montre ce Point Climat d’I4CE. Il est donc urgent qu’une discussion s’ouvre sur l’adaptation entre l’État et les collectivités, notamment dans le cadre de « l’Agenda territorial ».

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer