Événements

L’adaptation au changement climatique : leviers, obstacles et financements au niveau urbain

Date : 11 décembre – 11h00-14h00
Lieu : Espace génération climat – salle 7
Langue : français et anglais

Organisateurs : I4CE, ADEME et AFD

NOUVEAU : RESUME DE LA CONFERENCE :
La session 1 «leviers et les obstacles à l’adaptation au climat urbain» a été animée par V. Dépoues (I4CE) et a eu lieu devant un public d’une vingtaine de personnes. I. Galarraga (B3C) a ouvert la séance en présentant les résultats d’une étude visant à estimer les dommages et les besoins d’adaptation des grandes villes dans le monde, en utilisant des modèles socio-économiques. De toute évidence, les résultats montrent l’urgence de mettre en œuvre des mesures dès maintenant pour éviter la croissance des coûts économiques. En comparant les 10 collectivités locales françaises, G. Simonet (I4CE) souligne l’importance de la sensibilisation, qui peut être un obstacle à l’action ainsi qu’un puissant moteur. Enfin, Olivia R. Rendon (Université de Leeds) a parlé des résultats d’une comparaison entre plusieurs villes urbaines européennes. La recherche montre l’importance de faire des liens entre les obstacles et les projets pilotes afin de mieux comprendre la façon de surmonter les sources de l’inaction. La session a été conclu par J. Duvernoy (ONERC, MDDEE) qui met en évidence l’importance des projets de recherche à participer à la mise en œuvre des stratégies d’adaptation au changement climatique.

La session 2 « Présentation des financements disponibles pour l’adaptation au niveau urbain », animé par Nicolas Rossin, a permis à Alexia Leseur (I4CE) de présenter la cartographiqe des initiatives de financement pour des projets urbains d’adaptation au niveau mondial et à Clément Larrue (AFD) de présenter l’actoion de l’AFD en insistant sur le besoin de rendre les projets « bancables » (notamment finançables pas des prêts) et de renforcer la solvabilité des villes. Manuel Araujo a présenté un projet d’adaptation impliquant aussi un système d’alerte par sms.

Objectif : À partir de deux travaux de recherche-action sur l’adaptation au changement climatique, et du retour d’expériences d’autres chercheurs et de collectivités, la conférence propose d’échanger avec les participants autour des principales conditions de mise en œuvre de projets et de stratégies d’adaptation au niveau local.

1) Présentation et discussion de l’étude ABSTRACT-colurba : Analyse des leviers et des Barrières à la mise en place de STRatégies d’Adaptation aux Changements climaTiques – le cas des collectivités urbaines
En s’appuyant sur une enquête sociologique de terrain auprès de 75 personnes issues de 10 collectivités territoriales françaises de taille moyenne sélectionnées, le projet, réalisé en partenariat avec l’ADEME, l’AFD, et l’ONERC, a analysé les principaux leviers et barrières (économiques, organisationnels, cognitifs) attenant aux mécanismes décisionnels situés en amont de la mise en place d’actions d’adaptation locale aux changements climatiques.
Le résumé du rapport sera distribué lors de la conférence. Les informations sur ce projet sont téléchargeables ici :

2) Présentation du rapport : Financement des projets urbains d’adaptation – panorama des initiatives existantes (juillet 2015)
Réalisée en partenariat avec l’AFD, cette étude propose un panorama des initiatives de financement de l’adaptation au changement climatique accessibles aux villes au niveau mondial. Elle en répertorie 27, complémentaires aux fonds nationaux ou à l’aide publique au développement, et mets en avant quelques résultats clés parmi lesquels le rôle clé du soutien technique et des intermédiaires financiers locaux.
Le rapport est disponible ici

Découvrez nos dernières publications sur ce thème :

Déroulé :
1. Leviers et obstacles à la mise en place de l’adaptation au niveau urbain
Modération : VIvian Dépoues, chargé de recherche I4CE
• Guillaume Simonet, chef de projet, I4CE
• Ibon Galarraga, B3C
• Olivia RENDON, University of Leeds
Conclusion : Jérôme Duvernoy, ONERC

2. Présentation des financements disponibles pour l’adaptation au niveau urbain
Modération : Nicolas Rossin, AFD
• Clément Larrue, chef de projet AFD : la place des institutions financières sur l’adaptation
• Alexia Leseur, directrice de programme I4CE : panorama des initiatives et types d’outils disponibles
• Manuel Araujo, maire de Quelimane, Mozambique : Retour d’expériences sur des villes de Sud ayant utilisé ces mécanismes, l’exemple de Quelimane
Conclusion : Clément Larrue (AFD) et un répresentant du réseau UCCRN (sous réserve)

11 déc 2015

L’adaptation au changement climatique : leviers, obstacles et financements au niveau urbain

Pour aller plus loin
  • 17/06/2024 Tribune
    Climat : doublons nos investissements en Europe

    Pour une Europe sûre et plus compétitive, il va falloir investir davantage en faveur de notre souveraineté énergétique et agricole, de notre compétitivité industrielle et de la protection de nos populations face aux aléas climatiques, estime Benoît Leguet, directeur de l’Institut de l’économie pour le climat. Oui, mais comment ? Si la surprise était plutôt à Paris qu’à Bruxelles dimanche soir, une lecture européenne des élections du 9 juin s’impose. Car même si elles font l’actualité au-delà de nos frontières, les élections législatives françaises n’auront qu’un impact limité sur le choix des « top jobs » bruxellois : présidence de la Commission, collège des commissaires, présidence du Parlement européen, présidence du Conseil.

  • 13/06/2024 Billet d'analyse
    Après Bonn et vers la COP 29 : la bataille du financement et le rôle des plans de financement pour la transition

    Des négociations climatiques tendues viennent de s’achever à Bonn avec des progrès limités sur le financement et les engagements climatiques révisés dans le cadre de l’Accord de Paris. Cela contraste avec les ambitions exprimées lors de la cérémonie d’ouverture de la soixantième session des organes subsidiaires (SB 60) de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Simon Stiell – Secrétaire exécutif – a souligné la nécessité de « faire de sérieux progrès en matière de financement, le grand facilitateur de l’action climatique » et de viser des contributions déterminées au niveau national de troisième génération (CDN 3.0) plus audacieuses, plus larges et plus inclusives qui « peuvent servir de plans directeurs pour propulser les économies et les sociétés vers l’avant et favoriser une plus grande résilience» .  

  • 07/06/2024
    Nouvelle mandature européenne : 5 ans pour relever le défi de l’investissement climat

    Ce week-end, les citoyens de l’Union européenne se rendent aux urnes. Nombreux sont ceux qui s’attendent à un basculement à droite de l’échiquier politique, contrastant fortement avec la «vague verte» de 2019. À Bruxelles, les dirigeants envisagent un mandat de cinq ans dominé par les questions de sécurité et de compétitivité. En cette période de turbulences, quel est l’avenir des politiques climatiques phare de l’Europe, le Pacte vert ? Le Pacte vert et le paquet “Fit for 55” nous ont donné le un cadre réglementaire – mais leur mise en œuvre nécessite des investissements. Le rapport d’I4CE sur le déficit d’investissements climat européens montre que les investissements climat doivent doubler pour que l’objectif de 2030 soit réalisable.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer