Réunion des Clubs Climat | Qu’attendre du futur cadre de certification carbone européen ?

Webinaires - Par : Clothilde TRONQUET / Malika BOUMAZA

 

 

 

Gouvernance, MRV, financements : quelle forme prendra le futur cadre de certification carbone européen ?  

Webinaire – Participation réservée aux adhérents des Clubs Climat 

 

Les Clubs Climat Agriculture & Alimentation et Forêt & Bois sont des initiatives I4CE, en partenariat avec : le CNPF, Fransylva, l’ONF, la Société Forestière, et l’ASFFOR ; l’INRAE, et l’APCA. 

 

Les Clubs Climat sont des réseaux d’expertise consacrés aux enjeux climatiques des secteurs agricole, forestier et de la finance. Les Clubs se réunissent régulièrement pour mettre en commun leurs connaissances et leurs retours d’expérience dans l’objectif de faciliter la mise en œuvre de la transition écologique. 

 

La Commission européenne envisage de publier une proposition de cadre européen de certification des absorptions carbone pour la fin 2022. Une consultation publique est actuellement ouverte afin d’en déterminer les contours.   

 

Dans cette perspective, les Clubs Climat Agriculture & Alimentation et Forêt & Bois animés par I4CE se sont réunis le 8 avril lors d’un webinaire qui tentait notamment de répondre aux questions suivantes :  

 

  • Quelles finalités pour le cadre de certification carbone européen ? Quelle articulation avec les autres politiques climatiques européennes ? En fonction de l’objectif, quel périmètre envisager pour les projets certifiés et quels financements possibles ? 
  • Quelles modalités envisager pour la mise en œuvre du cadre de certification ? Quels critères de MRV ? Quel niveau de gouvernance ? Quelles garanties d’intégrité environnementale ? 

 

Pour répondre à ces questions, les participants à la table-ronde étaient : 

 

  • Fabien Ramos, Direction Générale du Climat, Commission Européenne 
  • Christian Heller, Expert sur la certification carbone européenne, Agence de l’Environnement autrichienne, Umweltbundesamt 
  • Asger Olesen, Directeur Climat et Ecosystèmes, FSC 
  • Célia Nyssens, Chargée des Politiques agricoles et des systèmes alimentaires, European Environmental Bureau 
  • Adeline Favrel, cheffe de projet sur le sujet de la certification carbone, I4CE 

 

La réunion était introduite par une présentation d’actualités consacrée au dernier rapport du GIEC sur l’adaptation aux changements climatiques, par Gonéri Le Cozannet, chercheur au BRGM (Bureau des recherches géologiques et minières), et co-auteur du rapport. 

 

 

Programme :

9h à 9h45 :  Introduction et Actualités
▪ Présentation du 6ème rapport du GIEC : « Changement climatique : impacts, adaptation et vulnérabilité » – Gonéri Le Cozannet, BRGM

9h45 à 13h :  Gouvernance, MRV, financements : quelle forme prendra le futur cadre de certification carbone européen ?

CONTEXTE
▪Contexte et enjeux du cadre de certification carbone européen – Fabien Ramos, Commission Européenne
▪Présentation du rapport “A review of carbon removal certification mechanisms and methodologies” – Christian Heller, Umweltbundesamt

TABLE-RONDE
▪Les leçons du Label bas carbone et recommandations pour le label européen –
Adeline Favrel, I4CE
▪Les points clés en débat : Gouvernance ; MRV ; Financements avec :

– Asger Olesen, FSC

– Christian Heller, Umweltbundesamt

– Célia Nyssens, European Environmental Bureau

– Fabien Ramos, Commission Européenne

– Adeline Favrel, I4CE

 

Pour plus d’informations et pour connaître les modalités d’adhésion aux Clubs, vous pouvez consulter la plaquette des Clubs ; la grille tarifaire en vigueur ; ou contacter Malika Boumaza.

08 avr 2022

Réunion des Clubs Climat | Qu’attendre du futur cadre de certification carbone européen ?

Contacts I4CE
Clothilde TRONQUET
Clothilde TRONQUET
Chercheuse – Carbon farming, Marchés carbone, Clubs Agriculture et Forêt Email
Malika BOUMAZA
Malika BOUMAZA
Responsable partenariats Email
Pour aller plus loin
  • 23/05/2024 Billet d'analyse
    Financement local de la transition : le débat escamoté

    Il en va du financement de l’action climatique à l’échelle locale comme des travaux à entreprendre dans une copropriété composée de plus de 35 000 décideurs différents : le devis est de plus en plus précis mais, s’agissant d’une responsabilité partagée, personne ne veut prendre seul la facture à sa charge. Le contexte budgétaire national de ce début d’année, dominé par la réduction des déficits publics, est propice à remettre une nouvelle fois à plus tard l’indispensable réunion de syndic sans laquelle jamais les travaux ne s’engageront à la hauteur des besoins. Or, plus le temps passe, et plus les coûts risquent de grimper : quelques pistes pour faire progresser le sujet en 2024 malgré tout.

  • 17/05/2024
    Revenus carbone : leur rôle dans le financement de la transition climatique

    Le mois dernier, le secrétaire de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Simon Stiell, a souligné l’importance de cette année et de l’année prochaine pour l’Accord de Paris et a appelé à « un bond en avant dans le financement climatique » avant les Réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. En effet, les émissions devant atteindre leur maximum avant 2025, notre fenêtre d’opportunité pour maintenir l’augmentation de la température à +1,5°C se referme rapidement. Il est urgent d’accroître et d’améliorer les financements pour la transition. Les politiques de tarification du carbone et leurs recettes font partie des outils disponibles qui peuvent contribuer à combler le déficit de financement de la lutte contre le changement climatique.

  • 15/05/2024
    Maximiser les avantages de la tarification du carbone par l’utilisation des revenus carbone

    Les politiques de tarification du carbone et leurs revenus font partie des outils disponibles qui peuvent aider à combler le déficit de financement climatique. Avec des recettes provenant des taxes sur le carbone et des systèmes d’échange de quotas d’émission (ETS) qui ont triplé depuis l’Accord de Paris, et une tendance à la hausse qui pourrait se poursuivre à moyen terme, « comment utiliser les recettes du carbone » est devenu une question cruciale. Ce rapport, préparé dans le cadre du projet European Union Climate Dialogues (EUCDs) financé par l’Union européenne (UE), vise à informer les décideurs politiques et les praticiens sur les leçons apprises et les voies à suivre concernant l’utilisation des revenus du carbone, avec une approche globale basée sur un examen des expériences internationales.  

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer