Réunion des Clubs Climat | Qu’attendre du futur cadre de certification carbone européen ?

Webinaires - Par : Clothilde TRONQUET / Malika BOUMAZA

 

 

 

Gouvernance, MRV, financements : quelle forme prendra le futur cadre de certification carbone européen ?  

Webinaire – Participation réservée aux adhérents des Clubs Climat 

 

Les Clubs Climat Agriculture & Alimentation et Forêt & Bois sont des initiatives I4CE, en partenariat avec : le CNPF, Fransylva, l’ONF, la Société Forestière, et l’ASFFOR ; l’INRAE, et l’APCA. 

 

Les Clubs Climat sont des réseaux d’expertise consacrés aux enjeux climatiques des secteurs agricole, forestier et de la finance. Les Clubs se réunissent régulièrement pour mettre en commun leurs connaissances et leurs retours d’expérience dans l’objectif de faciliter la mise en œuvre de la transition écologique. 

 

La Commission européenne envisage de publier une proposition de cadre européen de certification des absorptions carbone pour la fin 2022. Une consultation publique est actuellement ouverte afin d’en déterminer les contours.   

 

Dans cette perspective, les Clubs Climat Agriculture & Alimentation et Forêt & Bois animés par I4CE se réuniront le 8 avril lors d’un webinaire qui tentera notamment de répondre aux questions suivantes :  

 

  • Quelles finalités pour le cadre de certification carbone européen ? Quelle articulation avec les autres politiques climatiques européennes ? En fonction de l’objectif, quel périmètre envisager pour les projets certifiés et quels financements possibles ? 
  • Quelles modalités envisager pour la mise en œuvre du cadre de certification ? Quels critères de MRV ? Quel niveau de gouvernance ? Quelles garanties d’intégrité environnementale ? 

 

Pour répondre à ces questions, les participants à la table-ronde seront : 

 

  • Fabien Ramos, Direction Générale du Climat, Commission Européenne 
  • Christian Heller, Expert sur la certification carbone européenne, Agence de l’Environnement autrichienne, Umweltbundesamt 
  • Asger Olesen, Directeur Climat et Ecosystèmes, FSC 
  • Célia Nyssens, Chargée des Politiques agricoles et des systèmes alimentaires, European Environmental Bureau 
  • Adeline Favrel, cheffe de projet sur le sujet de la certification carbone, I4CE 

 

La réunion sera introduite par une présentation d’actualités consacrée au dernier rapport du GIEC sur l’adaptation aux changements climatiques, par Gonéri Le Cozannet, chercheur au BRGM (Bureau des recherches géologiques et minières), et co-auteur du rapport. 

 

 

Programme :

9h à 9h45 :  Introduction et Actualités
▪ Présentation du 6ème rapport du GIEC : « Changement climatique : impacts, adaptation et vulnérabilité » – Gonéri Le Cozannet, BRGM

9h45 à 13h :  Gouvernance, MRV, financements : quelle forme prendra le futur cadre de certification carbone européen ?

CONTEXTE
▪Contexte et enjeux du cadre de certification carbone européen – Fabien Ramos, Commission Européenne
▪Présentation du rapport “A review of carbon removal certification mechanisms and methodologies” – Christian Heller, Umweltbundesamt

TABLE-RONDE
▪Les leçons du Label bas carbone et recommandations pour le label européen –
Adeline Favrel, I4CE
▪Les points clés en débat : Gouvernance ; MRV ; Financements avec :

– Asger Olesen, FSC

– Christian Heller, Umweltbundesamt

– Célia Nyssens, European Environmental Bureau

– Fabien Ramos, Commission Européenne

– Adeline Favrel, I4CE

 

Pour plus d’informations et pour connaître les modalités d’adhésion aux Clubs, vous pouvez consulter la plaquette des Clubs ; la grille tarifaire en vigueur ; ou contacter Malika Boumaza.

08 avr 2022

Réunion des Clubs Climat | Qu’attendre du futur cadre de certification carbone européen ?

Contacts I4CE
Clothilde TRONQUET
Clothilde TRONQUET
Cheffe de projet – Programme Agriculture et Forêt Email
Malika BOUMAZA
Malika BOUMAZA
Responsable partenariats Email
Pour aller plus loin
  • 27/01/2023
    En 2023, l’adaptation doit devenir un réflexe pour l’État et les collectivités

    Ces derniers mois, enfin, la France a pris conscience de la nécessité d’adapter tous les territoires aux conséquences du dérèglement climatique. L’adaptation est un objectif mieux compris et mieux partagé, et elle devrait être au cœur du prochain plan national anti sécheresse ou de la future loi d’orientation agricole. Il était temps. Car jusqu’alors, nous continuions à concevoir des politiques et à investir dans des infrastructures comme si le climat ne changeait pas. Chaque année, au moins 50 milliards d’euros d’investissements publics sont encore réalisés sans systématiquement prendre en compte le fait que le climat change. 

  • 27/01/2023
    Adaptation : ce que peuvent (et doivent) faire les collectivités

    Les impacts du changements climatiques sont locaux et une grande partie de l’adaptation des territoires reposera sur les collectivités. Elles peuvent – et doivent – dès maintenant mettre en place de nombreuses actions sans-regret et mobiliser des moyens humains et financiers pour engager une politique d’adaptation ambitieuse de leur territoire. Retrouvez dans ce Point Climat d’I4CE la liste de ces actions. 

  • 27/01/2023
    Mettre l’adaptation aux impacts du changement climatique au menu des discussions entre les collectivités et l’État

    Si les collectivités disposent d’importants leviers d’adaptation, elles ne pourront les mobiliser que si certaines conditions sont réunies au niveau national : tout l’effort ne peut pas reposer sur leur seule initiative. C’est ce que montre ce Point Climat d’I4CE. Il est donc urgent qu’une discussion s’ouvre sur l’adaptation entre l’État et les collectivités, notamment dans le cadre de « l’Agenda territorial ».

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer