Série de webinaires Label Bas Carbone I Passer à l’action – le Label du point de vue des financeurs

Webinaires - Par : Claudine FOUCHEROT

Passer à l’action – financement, contractualisation, communication : le Label du point de vue des financeurs

 

 

Le Label Bas Carbone est un outil de certification carbone national, piloté par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et au service de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale Bas Carbone. Il résulte d’un travail de près de 3 ans mené par I4CE, le CNPF, l’IDELE, le GIP Massif Central et de nombreux autres acteurs des filières agricoles et forestières et des territoires, qui a permis de faire émerger ce cadre de certification.

 

Publié par décret et arrêté en novembre 2018, le label bas carbone est réellement opérationnel depuis septembre 2019, qui a vu la publication des premières méthodes agricoles et forestières.

 

A ce jour, 25 projets forestiers ont été labellisés et de nombreux projets agricoles sont en voie de l’être. Nous sommes dans la phase de lancement de l’outil, qui n’est pas encore bien connu par tous les acteurs (porteurs de projets comme financeurs).

 

Cette série de webinaires a notamment pour objectif de diffuser plus largement l’information disponible sur le label bas carbone et de le faire connaître au plus grand nombre.

 

Les webinaires se dérouleront de la manière suivante :

Mardi 23 Juin de 14h à 15h30Présentation générale du Label Bas Carbone

Jeudi 25 Juin de 9h30 à 10h30Passer à l’action – fonctionnement d’une méthode, processus de certification, financement : le Label du point de vue des porteurs de projet

Lundi 29 Juin de 14h à 15h – Passer à l’action – financement, contractualisation, communication : le Label du point de vue des financeurs

Lundi 6 Juillet de 14h à 15hPrésentation des méthodes forestières par le CNPF

Mardi 7 juillet de 14h à 15h – Présentation de la méthode CARBON AGRI

 

Ce troisième webinaire « Passer à l’action – financement, contractualisation, communication : le LBC du point de vue des financeurs » s’adresse particulièrement aux financeurs et aux agrégateurs, et vise à expliciter les implications de la labellisation bas carbone pour les financeurs. Il abordera notamment les éléments suivants :

 

  • Les spécificités de la labellisation bas carbone
  • Les éléments clés pour choisir un projet
  • Les étapes du financement et de la contractualisation
  • Les enjeux de communication

 

Télécharger la présentation

 

29 juin 2020

Série de webinaires Label Bas Carbone I Passer à l’action – le Label du point de vue des financeurs

Contacts I4CE
Claudine FOUCHEROT
Claudine FOUCHEROT
Directrice du programme Agriculture et forêt Email
Pour aller plus loin
  • 23/02/2024
    L’Union européenne doit doubler ses investissements climat

    Cette semaine, I4CE lance le premier rapport sur le déficit d’investissement climat européen. Au cours d’une année de recherche, nous avons analysé les investissements dans 22 secteurs de l’économie européenne (UE-27) qui sont essentiels pour que l’Union européenne atteigne ses objectifs climatiques et de sécurité énergétique à l’horizon 2030. Nos résultats montrent que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, les investissements dans ces 22 secteurs dans l’UE ayant augmenté de 9 % en 2022, pour atteindre 407 milliards d’euros cette année-là. Cependant, pour atteindre les objectifs de l’UE pour 2030, l’économie européenne devrait investir 813 milliards d’euros en moyenne, chaque année d’ici à 2030.

  • 21/02/2024
    Déficit d’investissement climat européen : Une trajectoire d’investissement pour l’avenir de l’Europe

    Les investissements climats ont augmenté de 9 % dans l’Union européenne en 2022. Ce rapport constate que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, mais que les investissements dans la modernisation du secteur de l’énergie, des transports et des bâtiments doivent encore doubler pour que l’UE atteigne les objectifs climatiques de 2030. 

  • 16/02/2024
    Engager les banques dans la transition : le superviseur doit mieux utiliser le cadre de gestion du risque

    L’Union européenne continue ses efforts pour que le système bancaire intègre l’enjeu climat. Les banques devront désormais se munir d’un « plan de transition », dont l’Autorité Bancaire Européenne (EBA) précise les contours, par un document mis en consultation jusqu’en avril. On pourrait espérer que les autorités bancaires saisissent cette opportunité pour stimuler les banques à mieux financer la transition, leurs engagements volontaires n’étant pas suffisants. Mais l’EBA n’en fait pas un objectif clair.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer