Événements Collectivités

Webinaire I Communes et EPCI : évaluer les impacts climatiques de son budget

Webinaires - Par : Morgane NICOL / Marion FETET

Atelier par visio-conférence dans le cadre des Assises européennes de la transition énergétique 

Voir ou revoir l’enregistrement du webinaire :

 

 

 

La mise en œuvre de la transition nécessite que les objectifs et actions liés au climat soient traduits dans le budget des collectivitésPour les collectivités territoriales, c’est notamment au moment des débats d’orientation budgétaire qu’il est possible de questionner les dépenses et de les orienter le plus possible vers des actions en faveur de la transition climatique.  

 

Par ailleurs, qualifier l’impact climatique du budget répond aux demandes de transparence de la société civile, des institutions financières, des élu·e·s des territoires et de l’Etat. Quelles dépenses ma collectivité réalise ayant un impact positif pour le climat ? Reste-t il des dépenses défavorables du point de vue du climat ? Quelles sont les actions mises en œuvre pour réduire ses dépenses défavorables ? 

 

Autant de questions auxquelles l’Institut de l’économie pour le climat (I4CE) s’est attaché à répondre en co-construisant avec les villes de Lille et Paris, et les métropoles de Lille, Lyon et Strasbourg, une méthode d’évaluation climat du budget des communes et EPCI. La méthode est publique et toutes les collectivités peuvent s’en saisir librement. Ce travail est soutenu par l’ADEME et EIT Climate KIC, en partenariat avec France Urbaine et l’AMF.  

 

Cet atelier discutera des intérêts et de la faisabilité pour une collectivité de réaliser un tel exercice : raisons de l’implication des collectivités partenaires, conditions de réussite, processus mis en place, faisabilité, bénéfices…   

 

Certaines des collectivités partenaires témoigneront et présenteront leur retour d’expérience. L’Ademe expliquera pourquoi réaliser un tel exercice est important 

 

Pour aller plus loin
  • 23/05/2024 Billet d'analyse
    Financement local de la transition : le débat escamoté

    Il en va du financement de l’action climatique à l’échelle locale comme des travaux à entreprendre dans une copropriété composée de plus de 35 000 décideurs différents : le devis est de plus en plus précis mais, s’agissant d’une responsabilité partagée, personne ne veut prendre seul la facture à sa charge. Le contexte budgétaire national de ce début d’année, dominé par la réduction des déficits publics, est propice à remettre une nouvelle fois à plus tard l’indispensable réunion de syndic sans laquelle jamais les travaux ne s’engageront à la hauteur des besoins. Or, plus le temps passe, et plus les coûts risquent de grimper : quelques pistes pour faire progresser le sujet en 2024 malgré tout.

  • 17/05/2024
    Revenus carbone : leur rôle dans le financement de la transition climatique

    Le mois dernier, le secrétaire de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Simon Stiell, a souligné l’importance de cette année et de l’année prochaine pour l’Accord de Paris et a appelé à « un bond en avant dans le financement climatique » avant les Réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. En effet, les émissions devant atteindre leur maximum avant 2025, notre fenêtre d’opportunité pour maintenir l’augmentation de la température à +1,5°C se referme rapidement. Il est urgent d’accroître et d’améliorer les financements pour la transition. Les politiques de tarification du carbone et leurs recettes font partie des outils disponibles qui peuvent contribuer à combler le déficit de financement de la lutte contre le changement climatique.

  • 15/05/2024
    Maximiser les avantages de la tarification du carbone par l’utilisation des revenus carbone

    Les politiques de tarification du carbone et leurs revenus font partie des outils disponibles qui peuvent aider à combler le déficit de financement climatique. Avec des recettes provenant des taxes sur le carbone et des systèmes d’échange de quotas d’émission (ETS) qui ont triplé depuis l’Accord de Paris, et une tendance à la hausse qui pourrait se poursuivre à moyen terme, « comment utiliser les recettes du carbone » est devenu une question cruciale. Ce rapport, préparé dans le cadre du projet European Union Climate Dialogues (EUCDs) financé par l’Union européenne (UE), vise à informer les décideurs politiques et les praticiens sur les leçons apprises et les voies à suivre concernant l’utilisation des revenus du carbone, avec une approche globale basée sur un examen des expériences internationales.  

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer