Chine : une étude de cas de tarification du carbone

2 juin 2015 - Hors série

La Chine est le premier pays à appliquer une approche de mise en œuvre de systèmes de tarification du carbone qui expérimentale et ascendante rencontrant de nombreux défis dans le processus. L’étude examine la Chine qui se prépare à la transition de ses sept systèmes de quotas pilotes à un marché national du carbone l’année prochaine. Les questions explorées incluent le double comptage des émissions ; l’harmonisation avec le marché national, et la manière de répercuter les coûts du carbone sur les consommateurs.



Publiée en mars 2015 par I4CE avec l’International Emissions Trading Association (IETA) et the Environmental Defense Fund (EDF).

Chine : une étude de cas de tarification du carbone pdf
Pour aller plus loin
  • 27/05/2015
    Inde : une étude de cas de tarification du carbone

    Alors que l’Inde ne dispose pas d’un système d’échange de quotas d’émissions de GES, l’étude de cas donne un aperçu des autres systèmes de l’Inde a mis en place , y compris un système d’échange de certificats d’efficacité énergétique unique. Publiée en mai 2015 par I4CE avec the International Emissions Trading Association (IETA) et the […]

  • 27/05/2015
    Kazakhstan : une étude de cas de tarification du carbone

    Etant la plus grande économie d’Asie centrale, avec la production d’émissions de CO2 la plus élevée par unité de PIB, la décision du Kazakhstan de créer le premier système de d’échange de quotas de CO2 de l’Asie est de nature à influencer l’effort régional visant à atténuer le changement climatique. Publiée en mai 2015 par […]

  • 18/02/2019 Billet d'analyse
    Ne confondons pas « valeur tutélaire du carbone » et taxe carbone

    Alors que le nouveau rapport Quinet va être remis officiellement ce lundi au Premier Ministre, il est utile de revenir sur le rôle de la « valeur tutélaire du carbone » ou – comme il faudra désormais l’appeler – de la « valeur d’action pour le climat ». Une valeur tutélaire de, disons, 150 euros par tonne de CO2 signifie-t-elle qu’il faut mettre en place une taxe carbone de 150 euros/tCO2 ? La réponse est non. Alors à quoi sert-elle ? Tentative d’explication avec l’exemple du véhicule électrique.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer