Infrastructures face aux changements climatiques : La réponse des investisseurs de long terme

28 mai 2010 - Etude Climat - Par : Audrey HOLM

Par Audrey HOLM

L’omniprésence des infrastructures à travers le monde et la construction de nouvelles infrastructures notamment dans les pays en développement soulèvent la question de leur place dans la lutte contre les changements climatiques. Ces infrastructures peuvent d’une part contribuer à réduire les changements climatiques en limitant les émissions de gaz à effet de serre qui en découlent (infrastructures vertes) et d’autre part être adaptées au climat futur (infrastructures adaptées).
Elles peuvent également permettre d’atténuer la vulnérabilité des pays en développement, aujourd’hui les plus sensibles aux modifications climatiques. La construction d’infrastructures vertes et adaptées est intrinsèquement liée aux politiques publiques en vigueur. Cependant, les négociations de Copenhague en décembre 2009 ont également souligné le rôle central des investisseurs privés dans le financement de ces infrastructures. Les investisseurs de long terme, investisseurs institutionnels tels que les fonds de pension, fonds d’assurance, fonds souverains et autres investisseurs véhiculant des flux financiers massifs sur des horizons de plusieurs décennies, sont ainsi particulièrement sollicités.

Infrastructures face aux changements climatiques : La réponse des investisseurs de long terme Télécharger
Pour aller plus loin
  • 08/11/2018 Billet d'analyse
    Pierre Ducret , Président d’I4CE, est nommé co-président de FC4S

    Pierre Ducret , Président d’I4CE est nommé co-président de FC4S un réseau international qui rassemble les initiatives pour la finance durable d’une vingtaine de places financières.

  • 25/01/2018 Tribune
    TRIBUNE | Contribution au Policy Paper « Adopter une vision globale du financement de la transition écologique »

    Fin 2017, le One Planet Summit et le Climate Finance Day organisés en France ont permis de mettre en lumière le développement de la finance verte, et pour de nombreux acteurs, de prendre de nouveaux engagements. Cette note publiée sur le site de la Chaire a pour objet de faire une synthèse des réflexions en la matière, tout en rappelant que si la mobilisation du secteur financier est essentielle, il est également nécessaire de transformer le cadre économique lui-même pour assurer une transition écologique à la hauteur des enjeux.

  • 13/12/2017
    Green Bonds: quelle contribution à l’Accord de Paris et comment améliorer cette contribution?

    Adopté en 2015 à la COP21, l’Accord de Paris a donné un nouvel élan à la lutte contre le changement climatique et a confirmé l’objectif de limiter la hausse de la température moyenne mondiale à 1,5-2 ° C par rapport à la période préindustrielle. Parmi les objectifs, le rôle central que le financement doit jouer […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer