Infrastructures face aux changements climatiques : La réponse des investisseurs de long terme

28 mai 2010 - Etude Climat - Par : Audrey HOLM

Par Audrey HOLM

L’omniprésence des infrastructures à travers le monde et la construction de nouvelles infrastructures notamment dans les pays en développement soulèvent la question de leur place dans la lutte contre les changements climatiques. Ces infrastructures peuvent d’une part contribuer à réduire les changements climatiques en limitant les émissions de gaz à effet de serre qui en découlent (infrastructures vertes) et d’autre part être adaptées au climat futur (infrastructures adaptées).
Elles peuvent également permettre d’atténuer la vulnérabilité des pays en développement, aujourd’hui les plus sensibles aux modifications climatiques. La construction d’infrastructures vertes et adaptées est intrinsèquement liée aux politiques publiques en vigueur. Cependant, les négociations de Copenhague en décembre 2009 ont également souligné le rôle central des investisseurs privés dans le financement de ces infrastructures. Les investisseurs de long terme, investisseurs institutionnels tels que les fonds de pension, fonds d’assurance, fonds souverains et autres investisseurs véhiculant des flux financiers massifs sur des horizons de plusieurs décennies, sont ainsi particulièrement sollicités.

Infrastructures face aux changements climatiques : La réponse des investisseurs de long terme pdf
Pour aller plus loin
  • 18/07/2018 Billet d'analyse
    La Banque de France et I4CE deviennent partenaires pour la finance climat

    Pour accélérer la prise en compte des risques et opportunités climatiques par le secteur financier, la Banque de France et I4CE deviennent partenaires. Ce partenariat vise à faciliter l’échange d’expertise entre les deux institutions, et plus généralement les interactions entre les chercheurs, les acteurs du secteur financier et les autorités publiques. Il permettra également de soutenir les travaux de la Banque de France au sein du réseau des banques centrales et des superviseurs pour le verdissement du système financier (NGFS – Network for Greening the Financial System), qu’elle a lancé lors du One Planet Summit de décembre 2017.

  • 04/05/2017
    Pourquoi aligner son portefeuille financier sur une trajectoire bas-carbone pour gérer ses risques de transition ?

    Les acteurs financiers sont aujourd’hui exposés à des risques de transition majeurs liés au changement climatique : les risques climatiques physiques : ce sont les impacts financiers incertains qui résultent des effets du changement climatique sur les acteurs économiques et sur les portefeuilles d’actifs ; les risques de transition : ce sont les impacts financiers […]

  • 20/07/2017 Billet d'analyse
    I4CE publie l’édition intégrale du Panorama des Financements Climat en France

    Décrypter le financement du climat et de l’énergie L’étude Panorama des financements climat en France permet de comprendre le financement de la lutte contre le changement climatique et de la transition énergétique. Les investissements recensés contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre en France. L’analyse des dépenses montre l’implication des […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer