Publications

Nouvelle directive européenne sur l’efficacité énergétique : la France en bonne position

21 octobre 2012 - Point Climat

Par Nicolas Berghmans et Emilie Alberola

Le 4 octobre 2012, l’Union européenne a adopté une nouvelle directive pour favoriser l’atteinte de l’objectif communautaire de 20 % d’amélioration de l’efficacité énergétique. Alors qu’en France un grand débat national sur la transition énergétique va se dérouler dans les mois à venir, cette nouvelle directive devra être prise en compte dans la définition de la future politique énergétique. Les mesures prévues par la directive européenne, centrées sur les secteurs du bâtiment et la distribution d’énergie, permettront de remplir en partie les objectifs de la France. La transposition de la directive dans le droit français devra donner lieu à la fixation d’un objectif national à 2020 et viendra principalement renforcer l’obligation portant sur les distributeurs et ajouter des mesures pour l’information des consommateurs d’énergie.

Nouvelle directive européenne sur l’efficacité énergétique : la France en bonne position pdf
Pour aller plus loin
  • 29/10/2015
    Note UQA – Contribution d’I4CE à la question de la gestion du double-compte dans le cadre des projets volontaires au niveau des pays de l’annexe B

    Un des freins au développement de projets de compensation carbone dans les pays développés concerne la gestion du double-compte des réductions d’émissions. Cette question est cruciale pour les projets MOC (Mise en œuvre conjointe) issus du protocole de Kyoto mais les enjeux sont différents dans le cadre de la compensation volontaire. Cette note a pour […]

  • 24/04/2019 Billet d'analyse
    Risques climat : le superviseur envoie un signal fort aux acteurs financiers

    Les acteurs financiers doivent dès aujourd’hui prendre en compte les risques que fait peser sur eux le changement climatique. L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) a publié récemment deux rapports analysant comment les banques et les assureurs français gèrent ces nouveaux risques. Que faut-il en retenir ? Le point de vue de Julie Evain d’I4CE.

  • 09/09/2020 Billet d'analyse
    Hydrogène : la France a encore de nombreux défis à relever

    2 milliards d’euros : c’est le montant que le gouvernement va miser sur l’hydrogène jusqu’en 2022 dans le cadre de son plan de relance. Un montant qui augmentera pour atteindre 5,7 milliards d’ici 2030. I4CE a invité les chercheurs Jean-Pierre Ponssard de Polytechnique/CNRS et Guy Meunier de l’INRAE, tous deux par ailleurs membres de la Chaire Energie & Prospérité, à analyser le « plan hydrogène » de la France. Ils insistent sur les nombreux défis que la France va encore devoir relever pour que le pari de l’hydrogène soit un pari gagnant, et en particulier sur celui de l’évaluation des progrès de la filière qu’il faudra nécessairement conduire.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer