Chercher la forêt derrière l’arbre : l’investissement dans les infrastructures et les impacts ‘’systémiques’’ sur les émissions de GES Enseignements du Keystone XL

4 juin 2013 - Point Climat - Par : Dr. Ian COCHRAN

Pour réussir la transition énergétique, il est nécessaire de comprendre comment les investissements individuels soutiennent ou entravent la progression vers un avenir bas-carbone et économe en énergie. Cela consisterait en une approche systémique – ou scope 4.

Comme dans l’exemple de l’oléoduc « Keystone XL » en Amérique du Nord, même lorsqu’une infrastructure donnée produit des niveaux relativement bas d’émissions directes de GES, celle-ci peut tout de même encourager un système qui continuera à favoriser et à récompenser financièrement une économie fondée sur les énergies fossiles.

Lutter efficacement contre les émissions de gaz à effet de serre et comprendre pleinement l’effet de chaque projet – à la fois en tant qu’élément individuel et en tant que courroie de transmission d’un système plus vaste – exige très certainement une intégration plus large que l’intégration actuelle à la fois pour les porteurs de projet ainsi que pour les investisseurs.

Chercher la forêt derrière l’arbre : l’investissement dans les infrastructures et les impacts ‘’systémiques’’ sur les émissions de GES Enseignements du Keystone XL pdf
Contacts I4CE
Dr. Ian COCHRAN
Dr. Ian COCHRAN
Conseiller Senior - Investissements Climat & Finance Email
Pour aller plus loin
  • 02/07/2020
    Relance : comment financer l’action climat

    I4CE propose un plan permettant de déclencher 21 milliards d’investissements supplémentaires dans treize secteurs clés pour la transition bas carbone, dont certains n’ont fait l’objet d’aucune annonce gouvernementale, avec un financement public additionnel de 9 milliards par an. Mais le véritable enjeu financier sera d’augmenter cette effort dans la durée, les besoins augmentant alors que l’endettement ne sera bientôt plus une solution aussi facile qu’aujourd’hui.

  • 21/01/2021 Billet d'analyse
    Baisses des impôts de production : un soutien aux entreprises carbonées ?

    15 milliards par an : les baisses d’impôts sur les entreprises décidées en 2021, et en particulier les impôts de production, ont représenté une part significative de l’effort économique de l’Etat face à la crise. Ces mesures ont suscité une vive controverse sur la nécessité de conditionnalités ou de contreparties environnementales.

  • 15/07/2020 Billet d'analyse
    G20 : 151 Mds $ pour les énergies fossiles depuis le début de la crise

    Les pays du G20 ont accordé depuis le début de la crise de nombreuses aides publiques qui auront un impact sur le climat. Afin de vous aider à vous y retrouver, un consortium international de 14 think tanks dont I4CE lancent aujourd’hui le site « Energy Policy Tracker ».

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer