Prix minimum du CO2 au Royaume-Uni : encore du pain sur la planche ?

24 juin 2011 - Point Climat - Par : Olivier SARTOR

En mars 2011, le gouvernement britannique a engagé la mise en place d’un « prix plancher » du carbone pour ses producteurs nationaux d’électricité, qui s’appliquera à partir d’avril 2013. Dans les faits, cette politique créera deux prix différents pour le CO2 dans le Système communautaire d’échange de quotas d’émissions (EU ETS), générant des effets de distorsion sur le marché européen du carbone. Notre analyse suggère que cette mesure entraînera une réduction supplémentaire des émissions du secteur électrique britannique en phase 3, située entre 26,6 MtCO2 et 37,6 MtCO2 d’ici à 2020.

Prix minimum du CO2 au Royaume-Uni : encore du pain sur la planche ? Télécharger
Pour aller plus loin
  • 01/03/2024
    Les aides de crise agricoles ne cessent d’augmenter et ce n’est satisfaisant pour personne

    I4CE s’est livré à un exercice inédit : estimer les soutiens publics au secteur agricole liées aux crises ces dix dernières années. Les dépenses publiques de prévention, surveillance et indemnisation totales ainsi agrégées donnent le vertige : plus de 2 milliards d’euros rien qu’en 2022 – pour indemniser les pertes occasionnées par plusieurs aléas sanitaires, climatiques et géopolitiques concomitants. 

  • 28/02/2024 Tribune
    Budget et transition écologique : navigation à vue

    Dès ce mois de février, la transition écologique fait les frais des coupes dans le budget 2024. C’est le retour à la navigation à vue sur le financement de la transition. Pour Benoît Leguet, éviter des coupes budgétaires récurrentes impose de mettre en débat l’efficacité des dispositifs de financement de la transition.

  • 21/02/2024
    Déficit d’investissement climat européen : Une trajectoire d’investissement pour l’avenir de l’Europe

    Les investissements climats ont augmenté de 9 % dans l’Union européenne en 2022. Ce rapport constate que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, mais que les investissements dans la modernisation du secteur de l’énergie, des transports et des bâtiments doivent encore doubler pour que l’UE atteigne les objectifs climatiques de 2030. 

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer