Publications

Rapport d’activité 2019/2020 : combiner relance et climat

28 août 2020 - Hors série

Édito de Pierre DUCRET, Président

 

« Mobiliser rapidement l’expertise, c’est la valeur ajoutée des think tanks »

La crise économique liée à la COVID-19 a bousculé l’agenda des politiques publiques et en particulier du financement de la lutte contre les changements climatiques. De nouvelles opportunité ont émergé avec l’injection massive de financements publics, ainsi que des risques tout aussi importants : la crise touche de plein fouet des secteurs clés de la transition bas-carbone, et la nécessité de sauver des emplois peut conduire à maintenir en l’état des secteurs qui doivent pourtant se transformer.

 

Le défi pour I4CE a été de réagir vite pour contribuer au débat sur la stratégie de sortie de crise, en mobilisant une expertise construite patiemment, dans la durée, sur les enjeux économiques et financiers de la transition. Construire dans le temps long une expertise et être en capacité de la mobiliser rapidement quand la situation l’exige, c’est le défi de tous les organismes de recherche sur les politiques publiques, des think tanks. Le relever, c’est leur valeur ajoutée, leur raison d’être.

 

Les experts d’I4CE ont su relever ce défi dès les premiers mois de la crise, et ils continueront à le faire. Ils ont multiplié les propositions et analyses, que vous pourrez découvrir dans ce rapport d’activité. Ils ont été les premiers à argumenter et fournir un mode d’emploi pour une relance verte. Le plan d’investissement climat d’I4CE pour la sortie de crise a été, dès le début du mois d’avril, présenté à une centaine de parlementaires, autant d’entreprises et une cinquantaine de membres de la société civile.

 

Cette réactivité n’aurait pu être possible si I4CE n’avait pas, à ses côtés, des partenaires qui l’accompagnent depuis de nombreuses années. C’est grâce à eux, au premier rang desquels la CDC, l’AFD, l’ADEME, la CDG et la Banque de France, que nous avons eu les moyens humains et financiers d’acquérir une expertise qui a démontré tout son intérêt dans la situation actuelle. Qu’ils en soient remerciés.

 

Cliquez sur ce bouton pour voir l’image

 

Pour aller plus loin
  • 12/07/2024
    Peut-on s’entendre sur les moyens publics pour le climat ?

    Même après une campagne électorale difficile pour l’écologie, la nécessité d’agir pour le climat reste un acquis largement partagé par les Français. Mais l’injonction à agir ne suffit pas. Pour combler le déficit d’investissements climat, il faut un consensus solide sur les moyens à y consacrer dans la durée. Aujourd’hui, ces moyens viennent en partie des budgets publics. Et sans faire de mystère, demain, nous pensons qu’ils devront probablement augmenter. De combien exactement ? Nous y répondons avec une étude exploratoire portant sur les secteurs de la rénovation, des transports et de la production d’énergie à l’horizon 2030.

  • 12/07/2024
    Financement de la transition : quelles marges de manœuvre autour du besoin de financement public ?

    Au regard de ses objectifs climat, la France est confrontée à un déficit d’investissement. Aujourd’hui, ces investissements mettent les finances publiques à contribution, aussi bien pour investir dans les équipements publics que pour cofinancer les projets des ménages et des entreprises. Accroître les investissements climat apparait donc comme un défi pour les finances publiques. Mais c’est un défi de taille variable, qui dépend des politiques à venir. Quelles sont donc les marges de manœuvre autour des besoins de dépenses publiques en faveur du climat ?

  • 05/07/2024
    Après 5 ans de Green Deal, où en est l’Europe sur la voie de la décarbonation ?

    À la suite des élections européennes du 9 juin, l’Union européenne s’adapte à une nouvelle réalité politique plus conservatrice. Malgré cette évolution, les nouveaux dirigeants européens devront trouver une réponse crédible à la question de savoir comment le continent doit parvenir à la neutralité climat d’ici à 2050. Pour comprendre comment y parvenir, nous devons avoir une idée claire des progrès déjà accomplis. C’est là qu’intervient l’Observatoire européen de la neutralité climat (European Climate Neutrality Observatory, ECNO).

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer