warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

Intitulé « Explorer le système européen d’échange de quotas d’émissions au-delà de 2020 : une première évaluation de la proposition de la Commission européenne pour sa Phase IV (2021-2030) », Le rapport, réalisé conjointement par I4CE – Institut pour l’Economie du Climat et Enerdata, en collaboration avec l’IFPen , fournit de nouvelles analyses factuelles, indépendantes et quantifiées sur le fonctionnement de l’EU ETS d’ici à 2030 permettant d’examiner les conditions d’amélioration de son efficacité environnementale et économique.

Lancé en septembre 2014, le programme COPEC « Coordination des Politiques Energie et CO2 avec l’EU ETS à l’horizon 2030 » vise à accompagner et à préparer les décideurs économiques aux discussions sur la révision du système européen d’échange de quotas (SEQE ou EU ETS) dans le cadre du paquet énergie-climat 2030.

Le rapport, réalisé conjointement par I4CE – Institut pour l’Economie du Climat et Enerdata, en collaboration avec l’IFPen , fournit de nouvelles analyses factuelles, indépendantes et quantifiées sur le fonctionnement de l’EU ETS d’ici à 2030 permettant d’examiner les conditions d’amélioration de son efficacité environnementale et économique.

En cinq chapitres, le rapport analyse les cinq enjeux majeurs de la mise en œuvre réussie de la Phase IV de l’EU ETS:

  • Définir une cible de réduction des émissions de CO2 en ligne avec les politiques de l’énergie comme les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique,
  • Mettre en œuvre de la réserve de stabilité du marché,
  • Limiter le risque de fuites de carbone avec l’attribution de quotas gratuits,
  • Examiner l’extension du champ d’application de l’EU ETS, avec le scénario de l’inclusion des émissions du secteur du transport routier,
  • Financer la transition bas-carbone à travers divers mécanismes de financement basés sur les recettes des enchères.

Télécharger le résumé pour décideurs ici

Télécharger le rapport ici

En savoir plus sur le programme de recherche COPEC

Nos évènements dédiés :

Novembre 2015 – Conférence à Washington, US

Décembre 2015 – Side-event à la COP21

 

Contact


Matthieu JALARD

Chef de projet - Industrie, énergie et climat

Les travaux de recherche de Matthieu portent sur les marchés de l’énergie et du carbone, ainsi que la coordination des politiques énergétiques et climatiques européennes. Il participe notamment au programme de recherche COPEC, ainsi qu’à la publication du bulletin mensuel Tendance Carbone.
Avant de rejoindre I4CE, Matthieu a travaillé à l’Agence Française de Développement à Dakar en tant que chargé de projets, ainsi qu’à GDF Suez. Ingénieur de l’Ecole des Mines de Nancy, Matthieu est également titulaire d’un master d’économie industrielle de l’université Paris Dauphine.

Marion AFRIAT

Les recherches de Marion porte sur le développement des tarifications du carbone dans le monde (système d’échange de quotas d’émissions, taxes carbone, normes d’émissions…). Marion est rédactrice en chef de ClimasCOPe, une publication portant sur les enjeux de la COP 21. Marion suit également les avancées des politiques carbones et d’efficacité énergétique en Europe et dans la majorité des autres grands pays du monde.

Ses précédentes expériences ont été effectuées dans le secteur public (AFII, aujourd’hui Business France) à San Francisco et dans une organisation international (OCDE). Elle est titulaire d’un master de Relations Internationales codirigé par l’Université Paris II Assas et l’Université Paris IV Sorbonne.

.

Manasvini VAIDYULA

Chargée de recherche - Industrie, énergie et climat

Les travaux de recherche de Manasvini se situent dans le domaine des marchés du carbone et de la politique climatique. Son projet le plus abouti, mené au sein du programme de recherche COPEC, examine comment les milliards de dollars en revenus d’enchères EU  ETS de l’UE sont actuellement dépensés par les Etats membres et identifie la meilleure utilisation possible de ces revenus. Elle est également un contributeur régulier aux publications de ClimasCOPe.
Manasvini est diplômé de HEC Paris avec un Master en Développement Durable et de l’Université de Toronto avec un baccalauréat en génie industriel et en génie de l’environnement.

 

Lara DAHAN

Chargée de recherche - Industrie, énergie et climat

Lara Dahan travaille dans l’équipe des marchés du carbone en explorant les efforts internationaux qui se concentrent sur la réduction des émissions de carbone. Elle a contribué à plusieurs études sur les différents systèmes d’échange d’émissions internationales et des mécanismes de tarification du carbone. Elle est également impliquée dans la rédaction de communiqués de presse, le contenu du site et des présentations pour communiquer l’information récente et pertinente à nos interlocuteurs. Auparavant Lara a étudié le droit environnemental et le développement durable à l’École des études orientales et africaines de Londres et a eu une expérience antérieure de travail dans le domaine de l’énergie alternative.

loading
×