Publications

Accord de Paris : comment transformer l’économie mondiale en 50 ans ?

2 janvier 2017 - Par : Benoît LEGUET

L’Accord de Paris, accord révolutionnaire à triple titre, contient en germe la promesse de transformer radicalement l’économie avant la fin du siècle. L’enjeu va désormais être de traduire cette promesse en actions concrètes.

Premier trait révolutionnaire de l’Accord de Paris : ses objectifs. Figurant dans l’article 2 de l’Accord, ils sont au nombre de trois :

  1. Contenir l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de +2 °C, en poursuivant l’action pour limiter l’élévation à +1,5 °C ;
  2. Renforcer les capacités d’adaptation aux effets néfastes des changements climatiques et promouvoir un développement à faible émission de gaz à effet de serre (GES), d’une manière qui ne menace pas la production alimentaire ;
  3. Rendre les flux financiers compatibles avec un profil d’évolution vers un développement à faible émission de GES et résilient aux changements climatiques.

Lire la suite sur le site de Variances

Contacts I4CE
Benoît LEGUET
Benoît LEGUET
Directeur général Email
Pour aller plus loin
  • 15/01/2013
    Les outils économiques des politiques énergie-climat chinoises à l’heure du 12ème plan quinquennal

    Au premier rang des pays en développement et des émetteurs de GES au monde, la Chine a entrepris dans son 12ème plan quinquennal (2011-2015) de renforcer les orientations insufflées par le 11ème plan quinquennal. Il propose de donner davantage de flexibilité à l’économie chinoise (d’où son changement de nom pour passer au terme de « […]

  • 16/09/2022
    Les bâtiments face aux nouvelles vagues de chaleur : investir aujourd’hui pour limiter la facture demain

    Plus de 35°C dans des salles d’examen lors des épreuves du baccalauréat, des habitants éprouvés par la surchauffe de leurs logements… L’été 2022 a de nouveau démontré que nos bâtiments ne sont pas adaptés pour faire face aux nouvelles vagues de chaleur. Pourtant, chaque année, des dizaines de milliards d’euros sont investis dans des opérations de construction et de rénovation qui ne prennent pas en compte le confort d’été. Dans cette étude, I4CE propose d’actionner tout de suite trois leviers pour amorcer une dynamique d’adaptation de nos bâtiments, et trois évolutions plus structurelles parmi lesquelles l’évolution de la réglementation thermique.

  • 19/09/2017
    Utilisation de lignes de crédit vertes pour améliorer l’accès au financement des projets d’investissement verts

    Les lignes de crédit vertes (GCL) mises en place par les institutions financières publiques (PFI) sont un outil d’intermédiation financière à double objectif. Premièrement, ils visent à favoriser les prêts accordés à des projets verts. Deuxièmement, ils visent à renforcer les capacités des institutions financières locales pour développer le marché local des prêts verts après la fermeture […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer