Publications

Un atelier d’experts sur le suivi des financements domestiques en faveur du climat avec l’Agence Européenne de l’Environnement

Le 25 Octobre 2016, à Copenhague, l’Agence Européenne de l’Environnement et I4CE – Institute for Climate Economics ont organisé une réunion d’experts sur le suivi des financements domestiques en faveur du climat en Europe.

Cette réunion a rassemblé des représentants de gouvernements de pays européens, des centres de recherche et des acteurs de la société civile. Elle avait pour but d’examiner comment une meilleure compréhension des flux d’investissements peut soutenir l’atteinte des objectifs nationaux, européens et globaux en matière de climat.

Parmi les messages clés de cette réunion:

  • Le suivi systématique de l’investissement domestique en faveur du climat et des financements associés, au travers de « Panoramas de la finance climat domestique », constitue un processus pertinent pour soutenir le développement, la mise en oeuvre et le renforcement des politiques énergie-climat nationales contribuant à la transition vers une économie bas-carbone et résilience aux changements climatiques.
  • Cette transition requiert une redirection d’ampleur, sans précédent, des activités économiques et sociales, c’est à dire des investissements et des financements qui y sont associés, pour faire face aux défis posés par le changement climatique. Dans cette perspective, l’Accord de Paris se donne pour objectif « les flux financiers compatibles avec un profil d’évolution vers un développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient aux changements climatiques ».
  • L’alignement des flux financiers avec les objectifs climat européens et nationaux, tels qu’exprimés dans les Contributions déterminées au niveau national (NDC), les Stratégies de développement à faible émission (LCDS), les plans nationaux énergie-climat intégrés et les plans nationaux d’adaptation (NAP) est un enjeu fondamental pour une transition progressive et coût-effective vers une économie bas carbone et résiliente aux changements climatiques.
  • Rediriger et augmenter les flux financiers pour atteindre les objectifs énergie-climat demande une meilleure connaissance ainsi que des outils d’évaluation approfondie des politiques et des projets. Ces outils doivent permettre de réorienter les modèles d’investissement domestiques et d’impliquer les acteurs financiers et économiques.

Retrouvez ci-dessous un résumé des conclusions de la réunion organisée par I4CE et l’AEE.

Contacts I4CE
Hadrien HAINAUT
Hadrien HAINAUT
Responsable d'unité – Panorama des financements climat, Transition énergétique et prospective Email
Dr. Ian COCHRAN
Dr. Ian COCHRAN
Conseiller Senior - Investissements Climat & Finance Email
Pour aller plus loin
  • 23/02/2024
    L’Union européenne doit doubler ses investissements climat

    Cette semaine, I4CE lance le premier rapport sur le déficit d’investissement climat européen. Au cours d’une année de recherche, nous avons analysé les investissements dans 22 secteurs de l’économie européenne (UE-27) qui sont essentiels pour que l’Union européenne atteigne ses objectifs climatiques et de sécurité énergétique à l’horizon 2030. Nos résultats montrent que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, les investissements dans ces 22 secteurs dans l’UE ayant augmenté de 9 % en 2022, pour atteindre 407 milliards d’euros cette année-là. Cependant, pour atteindre les objectifs de l’UE pour 2030, l’économie européenne devrait investir 813 milliards d’euros en moyenne, chaque année d’ici à 2030.

  • 21/02/2024
    Déficit d’investissement climat européen : Une trajectoire d’investissement pour l’avenir de l’Europe

    Les investissements climats ont augmenté de 9 % dans l’Union européenne en 2022. Ce rapport constate que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, mais que les investissements dans la modernisation du secteur de l’énergie, des transports et des bâtiments doivent encore doubler pour que l’UE atteigne les objectifs climatiques de 2030. 

  • 16/02/2024
    Engager les banques dans la transition : le superviseur doit mieux utiliser le cadre de gestion du risque

    L’Union européenne continue ses efforts pour que le système bancaire intègre l’enjeu climat. Les banques devront désormais se munir d’un « plan de transition », dont l’Autorité Bancaire Européenne (EBA) précise les contours, par un document mis en consultation jusqu’en avril. On pourrait espérer que les autorités bancaires saisissent cette opportunité pour stimuler les banques à mieux financer la transition, leurs engagements volontaires n’étant pas suffisants. Mais l’EBA n’en fait pas un objectif clair.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer