Atelier à Londres – boîte à outils ET Risk

9 février 2018 - Billet d'analyse - Par : Morgane NICOL

Dévoilement de la boîte à outils ET RISQUES:
Scénarios, données et modèles d’évaluation des risques

 

8 Mars, 2018 | 14:00 – 18:00 | 20 Canada Square, Londres, GB

 

Le ET Risk Consortium a le plaisir de vous inviter à «Dévoiler la boîte à outils ET risques: scénarios, données et modèles pour l’évaluation des risques»,

 

Rejoignez I4CE et et le consortium ET Risk composé de 2 ° iiKepler Cheuvreux, de Carbon Tracker Initiative, d’Oxford Smith School Sustainable Finance, de S & P Global, de S & P Dow Jones Indices et de The CO Firm.

 

Au cours de cet atelier, les investisseurs auront l’occasion de découvrir les développements récents des scénarios de transition, les données de niveau d’actifs et les modèles d’évaluation des risques actuellement utilisés par les praticien, et approfondir certains sujets en participant à l’un des groupes disponibles (voir le programme ci dessous)

 

La participation est limitée à 50 participants, nous vous encourageons à vous inscrire dès que possible pour réserver votre place. La réunion aura lieu selon les règles de Chatham House.

 

 

Programme : 

 

2:00 – 2:15 pm        Inscription / café

2:15 – 2:35 pm         The transition risk toolbox: scenarios, données et modèles  

Jakob Thomä, Directeur, 2° Investing Initiative

2:35 – 2:55  pm      Données au niveau de l’actif

Ben Caldecott, directeur du programme de finance durable d’Oxford, Université d’Oxford Smith School of Enterprise and the Environment.

2:55 – 3:15 pm       Modélisation du risque climatique au niveau de l’entreprise et reporting TCFD

Nicole Rottmer, chef de la direction, The CO Firm

3:15 – 3:35 pm      Analyse de scénarios dans les modèles d’évaluation des actions

Samuel Mary, analyste principal, recherche sur le développement durable, Kepler Cheuvreux

3:35 – 3:55 pm      À l’intersection du risque de crédit et du risque de transition énergétique

Lauren Smart, Managing Director, Global Head of Financial Institutions Business at Trucost, part of S&P Dow Jones Indices.

3:35 – 3:55 pm     Analyse de scénario d’approvisionnement en combustible fossile

Andrew Grant, Analyste Senior, Carbon Tracker Initiative

——-
4:15 – 4:30 pm    Pause café
——-
4:30 – 5:30 pm    Groupes de discussion

– Scénarios de transition et étapes à suivre
– Données au niveau de l’actif
– Modèles de risque pour le secteur du ciment et de l’acier

5:30 – 5:50 pm  ET Risk dans le contexte des recommendations du HLEG sur les organes de supervision européens

Morgane Nicol, Responsable de mission – Réglementation financière, financement privé et climat, I4CE

5:50 – 6:00 pm Remarques finales

Pour aller plus loin
  • 01/12/2023
    COP28: It’s money time !

    La COP28 de Dubaï s’ouvre dans un contexte climatique inquiétant. Pour la première fois, le seuil d’augmentation de la température de 2°C par rapport à l’ère préindustrielle a été dépassé sur une journée, et un rapport publié par l’ONU cette semaine nous alerte sur le fait que les politiques actuelles placent la planète sur une trajectoire de réchauffement de 2,9°C, et que les chances de maintenir l’augmentation à +1.5°C ne sont plus que de 14%. Les résultats du premier Global Stocktake, le bilan mondial de l’action des pays depuis l’Accord de Paris, seront publiés à la COP et devraient confirmer l’urgence d’infléchir les trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre.

  • 29/11/2023 Billet d'analyse
    Finance climat : multiplier les chiffres ne suffit pas à résoudre l’équation

    Une grande partie des discussions de la COP28 portera sur l’objectif de 100 milliards de dollars par an décidé à Copenhague pour soutenir les investissements climatiques dans les pays du Sud, et sur le nouvel objectif de financement du climat destiné à le remplacer. Cependant, tout en gardant les yeux rivés sur les volumes mis sur la table, nous devons également nous pencher davantage sur l’impact de chaque dollar dépensé. Il est essentiel d’identifier et d’exploiter la valeur ajoutée de chaque acteur économique afin d’éviter les chevauchements et de maximiser les synergies. Trois types d’acteurs ont un rôle central à jouer dans le changement de paradigme : les gouvernements, les institutions financières publiques et les institutions financières privées.

  • 08/09/2023
    Financement du développement : des paroles aux actes

    La définition d’un nouveau « Pacte financier mondial », pour reprendre les termes pour le moins ambitieux d’Emmanuel Macron,  laisse peu de temps au repos. Nombreux sont les évènements internationaux qui se donnent pour objectif de repenser la manière dont les pays du Sud peuvent financer leur transition, avec le soutien des pays du Nord. La séquence d’événements qui a commencé cette semaine avec le sommet Finance in Common, le sommet africain sur le climat et le G20, et qui va se poursuivre avec les assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, sera déterminante. Elle révèlera si les multiples résolutions exposées au cours du premier semestre 2023 pour réformer le financement du développement étaient des vœux pieux, ou les premières briques d’une nouvelle architecture financière internationale. 

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer