warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

COMPLET 

Jeudi 31 octobre

de 14h à 17h (accueil à partir de 13h30)

Palais du Luxembourg, Salle Clemenceau

Accès par le 15 rue de Vaugirard

La sécheresse et la vague de chaleur qui se sont abattues sur la France cet été nous rappellent que notre pays doit se préparer aux impacts du changement climatique. Des collectivités territoriales ou des filières économiques ont commencé à s’emparer du sujet, et l’Etat a posé des premiers jalons. Mais alors que s’ouvre l’année mondiale de l’adaptation, ce sujet reste en pratique trop absent des politiques publiques en France et cantonné à des cercles restreints d’experts. Il devrait pourtant être au cœur de plusieurs débats fondamentaux dans les prochains mois tant à l’échelle nationale (pérennité du régime Cat’nat’, politique de l’eau, recomposition des littoraux, politiques agricoles) qu’au niveau territorial (adaptation des villes aux canicules, évolution du risque inondation, stratégies de développement économique).

  • Quel état des lieux des initiatives existantes ?
  • Quelles nouvelles pistes d’actions pour les pouvoirs publics, au niveau national et dans les territoires ?

Ronan Dantec, sénateur de Loire-Atlantique, avec l’Institut de l’économie pour le climat (I4CE), Terra Nova et l’Iddri vous invitent à venir échanger et débattre lors d’une conférence parrainée par la Délégation à la Prospective du Sénat. Les trois think tanks feront à cette occasion des propositions pour renforcer les actions d’adaptation au changement climatique sur l’ensemble du territoire français. La clôture des échanges sera réalisée par d’Élisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire

 

Programme:

13H30. Accueil

14H. Mot d’accueil de Roger Karoutchi, président de la délégation sénatoriale à la prospective

14H10. Table-ronde. Etat des lieux : les actions de la France et de ses territoiresModération : Benoît Leguet, directeur d’I4CE

Intervenants :

  • Luc Servant, Vice-Président de l’APCA, Président de la Chambre d’agriculture de Charente-Maritime
  • Sarah Feuillette, Responsable Planification Évaluation & Prospective, Agence de l’eau Seine-Normandie
  • Lucile Schmid, Vice-présidente de la Fabrique écologique
  • Thomas Wolff, membre du collectif citoyen secheresses.fr

Echange avec la salle

15H10. Keynote. Elina Vaananen, Global Commission on Adaptation

15H20. Table-ronde. Propositions pour changer d’échelle

Modération : Ronan Dantec, Sénateur de la Loire-Atlantique

Les propositions des think tanks :

  • Lola Vallejo, directrice climat de l’Iddri
  • Antoine Guillou, coordinateur du pôle énergie-climat de Terra Nova
  • Vivian Dépoues, chef de projet adaptation au changement climatique, I4CE

Réactions :

  • Frédérique Tuffnell, députée de la Charente-Maritime
  • Eric Brun, Secrétaire général de l’ONERC
  • Bruno Charles, Vice-président de la Métropole de Lyon
  • Antoine Bonduelle du Réseau Action Climat France

Echange avec la salle

16H40. Conclusion d’Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire

 

Documentations:

 

Palais du Luxembourg, Salle Clemenceau : Accès par le 15 rue de Vaugirard 75006 Paris, muni-e d’une pièce d’identité et de l’invitation . Aucun stationnement n’est possible dans l’enceinte du Palais du Luxembourg – Parcs de stationnement : place Saint-Sulpice, Marché Saint-Germain, rue de l’Ecole de Médecine, rue Soufflot ; RER : Luxembourg ; métro : Odéon, Mabillon, Saint-Sulpice ; bus : 58, 84 et 89 ; Station Vélib’ n°6017, 34 rue de Condé



Contact


Dr. Vivian DEPOUES

Chef de projet Adaptation au changement climatique

Les travaux de Vivian portent sur les démarches des acteurs territoriaux pour s’adapter proactivement aux changements climatiques et accroitre leur résilience. Il travaille pour cela à la fois avec les collectivités locales, les entreprises de services essentiels et les institutions financières publiques.

Vivian est titulaire d’un doctorat de l’Université Paris-Saclay, d’un master en sciences de l’environnement de l’Université Pierre et Marie Curie et d’un master en politiques environnementales de SciencesPo Paris. Il a réalisé sa thèse en partenariat avec l’ADEME, I4CE, SNCF et SNCF Réseau sur l’adaptation du système ferroviaire français, analysant la manière dont les grandes organisations s’approprient les connaissances scientifiques et se transforment face aux évolutions des conditions climatiques.
Il intervient également dans le cadre d’enseignements à SciencesPo.

loading
×