Cette étude constitue la première d’une série de publications sur les approches, outils et métriques en faveur de l’intégration (mainstreaming) des trajectoires de croissance sobre en carbone dans les activités des institutions financières de développement (IFD).

Le climat et les institutions financières du développement : relier la finance du climat et du développement et la transition vers une économie sobre en carbone et résiliente au changement climatique

Cette étude constitue la première d’une série de publications sur les approches, outils et métriques en faveur de l’intégration (mainstreaming) des trajectoires de développement sobre en carbone dans les activités des institutions financières de développement (IFD). L’intégration du changement climatique dans la prise de décision en matière de financement du développement pose plusieurs défis opérationnels. L’un des principaux enjeux pour atteindre les objectifs climat de long terme est de mobiliser les milliers de milliards de dollars nécessaires au niveau mondial. Cette transition vers un modèle économique sobre en carbone et résilient au changement climatique passe par l’intégration (mainstreaming) des enjeux climatiques dans la prise de décision des investissements. Cet article présente un aperçu des opportunités et des enjeux de l’établissement d’un lien solide entre la transition bas-carbone et résiliente au changement climatique avec les objectifs de la finance du développement. Tout d’abord, il présente le double défi du changement climatique et du développement dans le monde. Ensuite, l’article examine le rôle des IFD et leurs mécanismes de soutien en faveur de la transition vers un modèle économique sobre en carbone et résilient au changement climatique. Enfin, l’article examine le changement de paradigme nécessaire pour intégrer les objectifs du développement et du climat dans ce modèle économique. Il s’agit d’abandonner une vision « en silo » de la finance climat et de progresser vers un alignement de l’ensemble des activités économiques sur des investissements cohérents avec la transition de long terme. Le projet de recherche dont fait partie cette publication a reçu le soutien financier de la Caisse des Dépôts et de l’Agence Française de Développement au cours de sa phase n°1. Les résultats de recherche présentés dans cette publication sont le fruit du travail indépendant d’I4CE. Le Groupe Caisse des Dépôts et l’Agence Française de Développement ne sont en aucun cas responsables de la teneur de cette publication.