Événements Adaptation Investissement

Conférence Subir ou innover ? Contraintes sociétales et opportunités d’un réchauffement en métropole

- Par : Marion DUPONT / Pierre DUCRET / Benoît LEGUET

subir-ou-innover

« Subir ou innover ? Contraintes sociétales et opportunités d’un réchauffement en métropole »

Mardi 13 mars 2018 de 9h30 à 17h00

 

Le compte rendu de cette conférence est disponible ici.

 

Vous pouvez également consulter certains supports de présentation : 

En partenariat avec I4CEClimate Chance et Météo France, l’Association des journalistes de l’environnement (AJE) organise un colloque sur le 1,5°C.

Ciblant les acteurs économiques, les élus locaux et les médias français et européens, cette manifestation ambitionne de sensibiliser décideurs et relais médiatiques aux enjeux, à court et moyen termes, du réchauffement global et des opportunités que ce phénomène ouvre à nos sociétés.

  Télécharger le programme de l’événement ici

PROGRAMME

9h30
Mots d’accueil
Jacques Boutault, Maire du IIe arrondt de Paris
Valéry Laramée de Tannenberg, Président de l’AJE

9h40
Introduction
Ronan Dantec, Sénateur, Président de l’Onerc et Président de Climate Chance

1/ Quelle énergie réchauffée ? 
Fabien Roques (Compass Lexecon) et Michel Derdevet (Enedis)
– Comment refroidir les centrales thermiques ?
– Des barrages sans eau ?
– Les réseaux n’aiment pas les événements extrêmes

2/ Faisons-nous ce qu’il faut pour stabiliser suffisamment nos émissions ? 
Jean-Charles Hourcade (CIRED) et Quentin Perrier (CIRED)
– Relecture des INDC

Focus régional
Nouvelle Aquitaine (agricultures, énergie, tourisme, sylviculture)
Hervé Le Treut, Climatologue

3/ Menaces sur nos sociétés
Dominique Bourg, Philosophe
– Une économie chamboulée

12h30 – Fin de la matinée

14h00
4/ Le climat : une menace pour le vin ?
Nathalie Ollat (Inra) et Mathias Rocher (Météo France)

5/ Construire un urbanisme résilient
Bruno Charles (Grand Lyon) et Hélène Peskine (PUCA)
– Hiérarchiser les risques climatiques locaux
– Eau, énergie : comment sécuriser les flux vitaux ?

6/ Quid de l’industrie ?
Cédric Philibert (AIE)
– Quel modèle énergétique ?

7/ Quel tourisme pour demain ?
Luisa Vuilermoz et Samuel Morin (Météo France)
– Les neiges seront-elles éternelles ?

8/ Financer le programme
Benoît Leguet (I4CE) et Alain Grandjean (Carbone 4)
– France, Europe, international : les outils existent
– Réformer la fiscalité
– Mobiliser l’épargne
– Convaincre les investisseurs

CONCLUSION
Menace à court terme ou opportunité de développement ? Nous avons dix ans pour choisir.
Pierre Ducret (I4CE)

logo-13-mars

13 mars 2018

Conférence Subir ou innover ? Contraintes sociétales et opportunités d’un réchauffement en métropole

Contacts I4CE
Benoît LEGUET
Benoît LEGUET
Directeur général Email
Pour aller plus loin
  • 23/02/2024
    L’Union européenne doit doubler ses investissements climat

    Cette semaine, I4CE lance le premier rapport sur le déficit d’investissement climat européen. Au cours d’une année de recherche, nous avons analysé les investissements dans 22 secteurs de l’économie européenne (UE-27) qui sont essentiels pour que l’Union européenne atteigne ses objectifs climatiques et de sécurité énergétique à l’horizon 2030. Nos résultats montrent que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, les investissements dans ces 22 secteurs dans l’UE ayant augmenté de 9 % en 2022, pour atteindre 407 milliards d’euros cette année-là. Cependant, pour atteindre les objectifs de l’UE pour 2030, l’économie européenne devrait investir 813 milliards d’euros en moyenne, chaque année d’ici à 2030.

  • 21/02/2024
    Déficit d’investissement climat européen : Une trajectoire d’investissement pour l’avenir de l’Europe

    Les investissements climats ont augmenté de 9 % dans l’Union européenne en 2022. Ce rapport constate que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, mais que les investissements dans la modernisation du secteur de l’énergie, des transports et des bâtiments doivent encore doubler pour que l’UE atteigne les objectifs climatiques de 2030. 

  • 16/02/2024
    Engager les banques dans la transition : le superviseur doit mieux utiliser le cadre de gestion du risque

    L’Union européenne continue ses efforts pour que le système bancaire intègre l’enjeu climat. Les banques devront désormais se munir d’un « plan de transition », dont l’Autorité Bancaire Européenne (EBA) précise les contours, par un document mis en consultation jusqu’en avril. On pourrait espérer que les autorités bancaires saisissent cette opportunité pour stimuler les banques à mieux financer la transition, leurs engagements volontaires n’étant pas suffisants. Mais l’EBA n’en fait pas un objectif clair.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer