Petit déjeuner d’information I Où en est le marché carbone européen?

Conférences - Par : Charlotte VAILLES

 

Le marché carbone européen (EU ETS) est au cœur de la stratégie de l’UE pour décarboner l’industrie et l’électricité. A la suite de sa réforme pour la période post-2020 adoptée en 2018, et de la mise en œuvre de la réserve de stabilité de marché en 2019, on pourrait penser que l’EU ETS joue enfin son rôle dans la décarbonation de l’économie européenne. Cet optimisme est renforcé par l’augmentation significative du prix des quotas depuis l’année dernière. Néanmoins, il reste encore de nombreux défis pour l’EU ETS.

 

Le rapport sur l’Etat de l’EU ETS, issu d’une collaboration entre ERCST, Eco Act, I4CE, ICIS et le centre Wegener de l’Université de Graz vise à apporter une contribution indépendante annuelle au débat politique, qui est nécessaire pour garantir que le marché carbone (EU ETS) est conforme à ce qu’on attend de lui. L’édition 2019 du rapport examine l’état actuel de l’EU ETS et pointe les enjeux importants à prendre en compte dans les prochaines années.

 

La réunion comprendra la présentation des messages clefs du rapport 2019 sur l’état de l’EU ETS, suivie d’une table-ronde avec les parties prenantes de l’EU ETS.

 

 

Programme :

8h30 : Accueil café – viennoiseries

9h00- 9h30 : Introduction et présentation du rapport « State of the EU ETS »

                      Introduction : Andrei Marcu (ERCST)

                      Présentation du rapport : Jean-Yves Caneill (ERCST), Charlotte Vailles (I4CE)

9h30-10h00 : Table-ronde sur l’état de l’EU ETS et les sujets auxquels prêter attention dans le futur

                       Modération : Emilie Alberola (EcoAct)

                       Ghislain Ferran (DGEC, MTES)

                       Michel Matheu (EDF)

                       Philippe Chauveau (Solvay)

                       Neil Makaroff (Réseau Action Climat)

10h00-10h30 : Questions-réponses

 

Voir la présentation : « State of the EU ETS« 

Voir la synthèse du rapport: « L’état du marché carbone européen – édition 2019« 

17 juin 2019

Petit déjeuner d’information I Où en est le marché carbone européen?

Contacts I4CE
Charlotte VAILLES
Charlotte VAILLES
Chercheuse – Financement de la transition juste Email
Pour aller plus loin
  • 23/02/2024
    L’Union européenne doit doubler ses investissements climat

    Cette semaine, I4CE lance le premier rapport sur le déficit d’investissement climat européen. Au cours d’une année de recherche, nous avons analysé les investissements dans 22 secteurs de l’économie européenne (UE-27) qui sont essentiels pour que l’Union européenne atteigne ses objectifs climatiques et de sécurité énergétique à l’horizon 2030. Nos résultats montrent que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, les investissements dans ces 22 secteurs dans l’UE ayant augmenté de 9 % en 2022, pour atteindre 407 milliards d’euros cette année-là. Cependant, pour atteindre les objectifs de l’UE pour 2030, l’économie européenne devrait investir 813 milliards d’euros en moyenne, chaque année d’ici à 2030.

  • 21/02/2024
    Déficit d’investissement climat européen : Une trajectoire d’investissement pour l’avenir de l’Europe

    Les investissements climats ont augmenté de 9 % dans l’Union européenne en 2022. Ce rapport constate que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, mais que les investissements dans la modernisation du secteur de l’énergie, des transports et des bâtiments doivent encore doubler pour que l’UE atteigne les objectifs climatiques de 2030. 

  • 16/02/2024
    Engager les banques dans la transition : le superviseur doit mieux utiliser le cadre de gestion du risque

    L’Union européenne continue ses efforts pour que le système bancaire intègre l’enjeu climat. Les banques devront désormais se munir d’un « plan de transition », dont l’Autorité Bancaire Européenne (EBA) précise les contours, par un document mis en consultation jusqu’en avril. On pourrait espérer que les autorités bancaires saisissent cette opportunité pour stimuler les banques à mieux financer la transition, leurs engagements volontaires n’étant pas suffisants. Mais l’EBA n’en fait pas un objectif clair.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer