warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

Le premier benchmark des places financières vertes résulte d’un partenariat entre la Climate Kic, sponsor du projet, I4CE, qui a réalisé la méthodologie et PwC qui a collecté et analysé les données. Il mesure et qualifie le degré de contribution des principales places financières des pays du G7 – Frankfort, Londres, Milan, New York, Paris, Tokyo et Toronto – au financement de la transition climat-environnement.

Il identifie les volumes de financement et d’investissement disponibles dans plusieurs classes d’actifs vertes. Il fournit également des informations sur trois dimensions essentielles : la transparence de l’information, l’intégrité verte des produits et services et les dynamiques à l’œuvre pour accélérer l’orientation des flux de capitaux vers un financement durable de l’économie.

Ses résultats sont basés sur des faits et données issues principalement de classements internationaux, ce qui garantit une analyse équitable des places financières couvertes et permettra un suivi dans le temps.

Ces premiers résultats montrent que chacune des places financières du G7 dispose d’atouts différentiés par type d’activités. Il donne des indications sur celles qui proposent des offres plus complètes, transparentes ou exigeantes.

Un périmètre qui mériterait d’être étendu : Ce premier benchmark ne prétend pas rendre compte complètement de la performance « verte » des places financières, faute de données internationales homogènes. En effet, cette première édition couvre un nombre limité de classes d’actifs et de types d’acteurs : financements des technologies vertes, obligations vertes, sociétés cotées, émetteurs d’obligations vertes et investisseurs institutionnels. Il mériterait notamment d’être complété par une évaluation des prêts bancaires, de l’assurance, des fonds d’investissement et du capital investissement.




Contact


Maria SCOLAN

conseillère du Président d’I4CE

Maria Scolan est conseillère du Président d’I4CE et directrice de projets climat à la direction de la stratégie de la Caisse des Dépôts.

Elle participe pour le compte de la Caisse des Dépôts à des projets de partenariats internationaux et nationaux liés à la finance climat.

Elle est co-auteure, avec Pierre Ducret, de « Climat, un défi pour la finance », publié fin 2016 et fin 2017 dans sa version actualisée en anglais « Climate the financial challenge » et de plusieurs articles sur la finance verte et durable. Elle donne des cours en master de finance.

Maria Scolan est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po).

      Benoît LEGUET

      Directeur général

      Benoît est le directeur général d’I4CE – Institute for Climate Economics, le think tank sur l’économie de la transition énergétique fondé par la Caisse des Dépôts et l’Agence Française de Développement.

      Benoît accompagne depuis 2002 les décideurs publics et privés sur la transition vers une économie décarbonée et résiliente au changement climatique. Il enseigne l’économie du changement climatique dans plusieurs formations de deuxième et troisième cycle. Il est également membre de plusieurs groupes d’experts, notamment : Haut Conseil pour le climat ; Conseil économique pour le développement durable ; Comité scientifique de la Fondation Goodplanet.

      Benoît est ingénieur de l’Ecole polytechnique et de l’ENSTA ParisTech, et est titulaire du Master en économie du développement durable, de l’énergie et de l’environnement de l’Université Paris X-AgroParisTech-Ecole polytechnique.

        Pierre DUCRET

        Président

        Pierre Ducret est Contrôleur général et Conseiller Climat et COP21 pour le groupe Caisse des Dépôts. Il était précédemment, P-DG de CDC Climat, filiale de la Caisse des Dépôts dédiée à la transition écologique et énergétique de l’économie et est aujourd’hui Président de I4CE

        Titulaire d’un DEA de philosophie, diplômé de l’IEP de Paris, Pierre Ducret a exercé, depuis sa sortie de l’ENA en 1982, différentes fonctions de direction au sein du groupe Caisse des Dépôts.

        Il dispose d’une forte expérience du management territorial, comme directeur régional de la Caisse des Dépôts en Aquitaine et en Rhône-Alpes puis comme directeur général des services du Grand Lyon. Successivement directeur à la branche retraites, secrétaire général du groupe puis directeur des services bancaires, il a parallèlement été, entre 2000 et 2010, responsable de la stratégie du développement durable du groupe Caisse des Dépôts avant de créer CDC Climat en 2010.

        Lire le Blog de Pierre.

        loading
        ×