Publications

L’intégration du changement climatique dans le secteur financier et sa gouvernance – Partie II : Identifier les fenêtres d’opportunité

12 juillet 2015 - Hors série - Par : Dr. Ian COCHRAN

Un document de travail en partenariat avec l’Institut de Développement Durable et Relations Internationales (IDDRI)

Par Romain Morel (I4CE), Sani Zou (IDDRI), Ian Cochran (I4CE), Thomas Spencer (IDDRI)

Ce document de travail fait partie d’une série d’études sur l’intégration du changement climatique dans le secteur financier et dans sa gouvernance. Les documents de la série disponibles seulement en anglais.

Partie II : Identifier les fenêtres d’opportunité

La lutte contre le changement climatique est une étape vers le renforcement de la stabilité financière mondiale. C’est également un mandat partagé par les institutions de gouvernance réglementant les marchés financiers après la crise financière. D’une part, les rendements sur les investissements, lorsqu’ils sont ajustés pour le risque, sont affectés par les pertes liées au climat. Ils sont aggravés par les politiques climatiques et énergétiques liées à l’objectif climatique de 2 °C. D’autre part, ces mêmes politiques présentent de nouvelles opportunités d’investissements productifs. Ce rapport passe en revue les pratiques actuelles portant sur les risques et opportunités que représente le changement climatique pour la gouvernance financière internationale, les institutions de réglementation (IFGRIs) et les entités nationales. Il identifie également les points d’entrée potentiels qui renforcent les mandats de ces institutions et analyse leurs outils et processus existants. Enfin, le document propose un cadre pour structurer la discussion des options politiques et des lignes directrices, en se concentrant sur la demande, l’offre et les étapes intermédiaires de l’investissement bas-carbone et résilient au changement climatique. Dans chacune de ces trois catégories, les possibilités de la gouvernance financière et des institutions réglementaires pour aborder les questions liées au climat et accroître les flux d’investissement sont discutées. Les options incluent des lignes directrices, la surveillance et la fourniture d’expertise, la tarification du carbone ainsi que les subventions des combustibles fossiles, la titrisation, les obligations vertes, les normes comptables et l’évaluation des risques.

Le premier papier de ce série est disponible ici: Partie I : une évolution nécessaire et opportune

Un policy brief en anglais intitulé « Mainstreaming Climate Change into the financial sector : rationale and entry points«  est publié par le Centre d’innovation en gouvernance internationale CIGI)

Les auteurs sollicitent des commentaires et des relectures par des experts techniques à envoyer aux auteurs correspondants :romain.morel@i4ce.org ; sani.zou@iddri.org ; ian.cochran@i4ce.org ; thomas.spencer@iddri.org

IDDRI 365 Blog

L’intégration du changement climatique dans le secteur financier et sa gouvernance – Partie II : Identifier les fenêtres d’opportunité Télécharger
Contacts I4CE
Dr. Ian COCHRAN
Dr. Ian COCHRAN
Conseiller Senior - Investissements Climat & Finance Email
Pour aller plus loin
  • 17/06/2024 Tribune
    Climat : doublons nos investissements en Europe

    Pour une Europe sûre et plus compétitive, il va falloir investir davantage en faveur de notre souveraineté énergétique et agricole, de notre compétitivité industrielle et de la protection de nos populations face aux aléas climatiques, estime Benoît Leguet, directeur de l’Institut de l’économie pour le climat. Oui, mais comment ? Si la surprise était plutôt à Paris qu’à Bruxelles dimanche soir, une lecture européenne des élections du 9 juin s’impose. Car même si elles font l’actualité au-delà de nos frontières, les élections législatives françaises n’auront qu’un impact limité sur le choix des « top jobs » bruxellois : présidence de la Commission, collège des commissaires, présidence du Parlement européen, présidence du Conseil.

  • 13/06/2024 Billet d'analyse
    Après Bonn et vers la COP 29 : la bataille du financement et le rôle des plans de financement pour la transition

    Des négociations climatiques tendues viennent de s’achever à Bonn avec des progrès limités sur le financement et les engagements climatiques révisés dans le cadre de l’Accord de Paris. Cela contraste avec les ambitions exprimées lors de la cérémonie d’ouverture de la soixantième session des organes subsidiaires (SB 60) de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Simon Stiell – Secrétaire exécutif – a souligné la nécessité de « faire de sérieux progrès en matière de financement, le grand facilitateur de l’action climatique » et de viser des contributions déterminées au niveau national de troisième génération (CDN 3.0) plus audacieuses, plus larges et plus inclusives qui « peuvent servir de plans directeurs pour propulser les économies et les sociétés vers l’avant et favoriser une plus grande résilience» .  

  • 07/06/2024
    Nouvelle mandature européenne : 5 ans pour relever le défi de l’investissement climat

    Ce week-end, les citoyens de l’Union européenne se rendent aux urnes. Nombreux sont ceux qui s’attendent à un basculement à droite de l’échiquier politique, contrastant fortement avec la «vague verte» de 2019. À Bruxelles, les dirigeants envisagent un mandat de cinq ans dominé par les questions de sécurité et de compétitivité. En cette période de turbulences, quel est l’avenir des politiques climatiques phare de l’Europe, le Pacte vert ? Le Pacte vert et le paquet “Fit for 55” nous ont donné le un cadre réglementaire – mais leur mise en œuvre nécessite des investissements. Le rapport d’I4CE sur le déficit d’investissements climat européens montre que les investissements climat doivent doubler pour que l’objectif de 2030 soit réalisable.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer