De l’Alignement avec Paris à l’Alignement avec les ODD

4 novembre 2020 - Point Climat - Par : Alice PAUTHIER / Dr. Ian COCHRAN

L’action en faveur du climat et du développement durable sont deux parties du même défi et doivent être traités ensemble. L’accord de Paris et l’Agenda 2030 pour le Développement Durable, tous deux adoptés en 2015, définissent un ensemble d’objectifs internationaux qui sont profondément liés. 

 

Depuis 2015, les discussions sur l' »alignement » avec les objectifs climatiques ou les objectifs de développement durable ont fait apparaître la nécessité de développer des cadres solides qui peuvent aider les institutions à aligner leurs stratégies comme leurs opérations. Ce document vise à faire des ponts entre la communauté du climat et celle du développement durable et à discuter de comment lier – voire unifier – les approches d’alignement.

 

Ce Point Climat analyse comment le cadre d’alignement avec l’Accord de Paris développé par I4CE pourrait servir de base à des cadres d’alignement plus larges avec les objectifs de développement durable. Il est destiné à servir comme base d’échange entre praticiens des institutions financières et la communauté des chercheurs qui ont commencé à élaborer et parfois à mettre en œuvre des approches d’alignement avec des objectifs climatiques et/ou de développement durable.

 

Messages clés :

 

– L’alignement exige que les acteurs publics et privés examinent trois dimensions pour évaluer si leurs stratégies et leurs opérations sont à la fois cohérentes et contribuent au mieux aux objectifs climatiques et de durabilité :
– Un large périmètre d’action,
– Un horizon temporel long pour guider l’impact,
– Une échelle de contribution ambitieuse.

– Les approches d’alignement doivent s’appuyer sur des trajectoires ou « visions » nationales ambitieuses quant à la manière dont les objectifs à long terme en matière de climat et de durabilité pourraient être atteints aux niveaux national et international. Cependant, dans la pratique, les trajectoires nationales ne sont pas encore suffisamment opérationnelles et il est urgent de les développer.

– Pour surmonter la complexité inhérente à la prise en compte simultanée du changement climatique et des autres ODD, l’approche proposée par le Rapport mondial sur le développement durable 2019 semble être un pas en avant pour guider le développement de méthodologies d’alignement.

 

Ce rapport est uniquement disponible en anglais

 

De l’Alignement avec Paris à l’Alignement avec les ODD pdf
Contacts I4CE
Alice PAUTHIER
Alice PAUTHIER
Cheffe de projet - Finance et développement Email
Dr. Ian COCHRAN
Dr. Ian COCHRAN
Conseiller Senior - Investissements Climat & Finance Email
Pour aller plus loin
  • 23/11/2014
    Les institutions financières publiques et la transition vers une économie faiblement carbonée : cinq études de cas sur les investissements dans des infrastructures et des projets sobres en carbone

    Cette étude, réalisée conjointement par l’OCDE et I4CE (anciennement CDC Climat Recherche), montre comment les institutions financières publiques (IFP) favorisent la transition énergétique vers une économie faiblement carbonée en finançant la lutte contre le changement climatique au niveau national. Cette étude recense les principaux outils et instruments dont se servent cinq IFP pour mobiliser les […]

  • 13/02/2020 Billet d'analyse
    Les feuilles de route « climat » de Bercy

    Une annonce gouvernementale est passée relativement inaperçue : tous les ministères vont devoir développer leur feuille de route « climat » et les présenter en Conseil de défense écologique. Benoît Leguet, directeur d’I4CE, donne sa vision du processus idéal et ses attentes pour les feuilles de route du ministère de l’Economie et des Finances et le ministère de l’Action et des Comptes publics.

  • 02/02/2021
    Relever les défis de l’analyse du risque climatique physique en finance

    Alors que les impacts financiers du changement climatique se matérialisent déjà, les régulateurs incitent activement les institutions financières à analyser et gérer leur exposition aux « risques climatiques physiques », et à expliquer comment elles s’y prennent suivant les recommandations de la TCFD. Comment les acteurs financiers peuvent-ils se saisir efficacement de cet exercice nouveau ?

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer