l’Accord de Paris: favoriser des politiques de tarification du carbone, nationales et transnationales

7 avril 2016 - Tendances Carbone

Depuis quelques années, les politiques de tarification du carbone s’imposent comme un outil économique efficace pour faciliter la transition vers une économie bas carbone : elles créent une incitation économique à réduire les émissions de CO2 et envoient un signal économique et politique clair en faveur des stratégies bas-carbone.
Avec l’adoption de l’Accord de Paris en décembre 2015, la mise en place de ce nouveau cadre international de gouvernance du climat soulève la question de son rôle dans le développement futur de politiques de tarification du carbone.

Alors que cet Accord de Paris ne vise pas à établir un prix international du carbone, il reconnaît que différentes approches permettent de soutenir une transition nationale bas carbone. En élargissant le périmètre d’action pour le développement de politiques bas carbone reconnues par la CCNUCC, l’Accord de Paris pourrait créer un cadre international qui faciliterait la mise en œuvre de politiques de tarification du carbone à l’échelle nationale et transnationale.

l’Accord de Paris: favoriser des politiques de tarification du carbone, nationales et transnationales pdf
Pour aller plus loin
  • 12/01/2023 Tribune
    « Tiers-financement » de la rénovation des bâtiments publics : oui, mais avec quels financements ?

    Une proposition de loi déposée par le groupe majoritaire à l’Assemblée Nationale vise à créer un nouveau mécanisme de « tiers-financement » des travaux de rénovation énergétique conduits sur le parc immobilier de l’État et des collectivités. Cet outil peut se révéler intéressant notamment pour faciliter le portage financier de travaux de rénovation par des structures tierces, en permettant la mutualisation de l’ingénierie et le lissage de l’effort financier dans le temps. Néanmoins, il ne résoudra pas l’enjeu central de la massification de ces investissements, selon l’analyse conduite par François Thomazeau : faire pré-financer les travaux par un tiers privé s’apparente simplement à la facilitation d’une nouvelle modalité d’endettement, et l’équation du financement de la politique de rénovation du patrimoine public pour répondre aux besoins identifiés dans la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) reste non résolue à ce jour.

  • 27/04/2022 Billet d'analyse
    Présidentielle 2022 : Trois agendas à suivre pour concrétiser les engagements présidentiels

    Emmanuel Macron y a pris de nouveaux engagements qui vont devoir maintenant être concrétisés. Dans ce billet, Benoît Leguet d’I4CE met en avant les trois agendas qu’il faudra suivre dans les prochains mois pour vérifier la mise en œuvre de ces engagements… et les enrichir : le débat budgétaire à l’automne ; le lancement de la loi de programmation énergie climat ; et enfin la fin de la présidence française de l’Union européenne et les suites du Green Deal européen. Trois agendas qui s’imposeront à la nouvelle majorité après les législatives, quelle qu’elle soit.

  • 05/04/2022 Billet d'analyse
    Climat : Le décryptage de la présidentielle

    Depuis un an, I4CE a rencontré les équipes des principaux candidats à l’élection présidentielle pour les inciter à préparer leur programme pour le climat. Nous leurs avons notamment demandé de préparer leur « budget pour le climat ». Alors, sont-ils prêts ? Retrouvez sur notre site spécial Présidentielle 2022 tous les résultats du décryptage des programmes réalisé par l’équipe d’I4CE : les analyses par candidat, l’analyse croisée, des fiches thématiques ainsi que l’ensemble des propositions climat regroupées dans notre « base des propositions ».

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer