Les fondements du «mainstreaming» de l’action climatique dans les institutions financières

20 juin 2017 - Etude Climat - Par : Dr. Ian COCHRAN

Suite aux événements marquants de 2015, les programmes internationaux de développement et de climat sont devenus de plus en plus liés. Les objectifs de développement durable ont identifié l’action climatique comme un élément central de l’avancement des objectifs de développement à long terme. A travers l’Accord de Paris  la communauté internationale appelle les institutions financières publiques et privées à prendre en compte les changements climatiques, car le monde se concentre sur la réalisation de l’objectif ambitieux du «zéro net carbone» d’ici la fin du siècle. Cela implique une intégration ou un « mainstreaming » des questions liées au climat par les institutions de financement du développement (DFI), ainsi que par la communauté financière élargie.

Ce rapport identifie les principaux domaines et enjeux à aborder par les institutions financières publiques et privées dans le processus d’intégration (mainstreaming) des changements climatiques et le soutien d’une économie faiblement carbonée et résiliente (LCCR). Il repose principalement sur un examen documentaire et sur l’expérience des institutions publiques de financement du développement et sur des études de cas approfondies menées par I4CE. Ce rapport met l’accent sur les DFI car, dans certains cas, elles ont bien plus d’une décennie d’expérience sur les problèmes liés au climat dans leurs politiques et l’analyse de projets individuels. Cette expérience est une forte valeur ajoutée pour aider les acteurs du secteur financier privé à intégrer les changements climatiques dans leurs activités.

 

Les fondements du «mainstreaming» de l’action climatique dans les institutions financières pdf
Voir les annexes
Contacts I4CE
Dr. Ian COCHRAN
Dr. Ian COCHRAN
Conseiller Senior - Investissements Climat & Finance Email
Pour aller plus loin
  • 12/07/2021 Billet d'analyse
    La prochaine étape pour les Institutions Financières : Aligner l’ensemble de la chaîne financière

    L’un des objectifs fondamentaux de l’Accord de Paris est de rendre « les flux financiers compatibles avec un […] développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient aux changements climatiques ». Depuis 2015, les institutions financières de tous types – des banques de développement aux propriétaires d’actifs et aux fonds de pension – se sont engagées à « aligner » leurs portefeuilles avec l’Accord de Paris.

  • 02/03/2018
    Obligations vertes : améliorer leur contribution à une transition faiblement carbonée et résiliente au changement climatique.

    Pour atteindre l’objectif de l’Accord de Paris et limiter la hausse de la température moyenne mondiale à + 2 ° C par rapport à la période préindustrielle, un changement dans l’allocation des financements privés liés aux activités intensives en carbone vers les investissements compatibles avec un scénario 2 ° C sera nécessaire. Compte tenu des […]

  • 12/03/2019
    Risque climatique physique : les besoins des investisseurs

    Le 14 Janvier 2019, le géant énergéticien PG&E se déclare en faillite suite aux feux de forêt californiens. C’est à ce jour le cas le plus frappant des impacts climatiques sur les entreprises et leurs parties prenantes financières, matérialisant ce qu’on appelle aussi le « risque climatique physique ». Alors que la gestion du risque est l’empreinte […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer