Transition énergétique et sauvegarde de la compétitivité en France : soyons productifs !

10 juin 2013 - Point Climat

Par Oliver Sartor et Benoît Leguet, I4CE

 

  • La transition énergétique française est-elle compatible avec la croissance économique et une économie française « compétitive » ? Notre réponse est « oui, avec conditions ».
  • L’économie française est mieux placée aujourd’hui pour une transition énergétique qu’elle ne l’a été pendant les 40 dernières années. Au niveau macroéconomique, élever progressivement les prix de l’énergie sans nuire à la croissance économique est maintenant beaucoup plus facile que par le passé.
  • Un petit pourcentage de secteurs à forte intensité énergétique peut avoir besoin d’une aide ciblée et temporaire à cette transition.
Transition énergétique et sauvegarde de la compétitivité en France : soyons productifs ! Télécharger
Pour aller plus loin
  • 30/06/2022 Tribune
    Tribune | Industrie : comment planifier les investissements de la transition écologique ?

    Le secteur industriel représente aujourd’hui environ 20 % des émissions françaises de gaz à effet de serre (GES). En dépit d’objectifs ambitieux fixés au niveau national, ses émissions n’ont pas significativement baissé depuis 2010, et ce malgré un renforcement ces dernières années de l’action publique.

  • 30/03/2022 Billet d'analyse
    Présidentielle 2022 : l’analyse croisée des programmes

    Les investissements pour le climat qui vont devoir être réalisés d’ici 2030 pour tenir l’objectif français sont considérables. Et cet objectif étant appelé à être revu à la hausse pour contribuer au nouvel objectif européen, le besoin d’investissement va lui aussi augmenter. L’Etat et les pouvoirs publics participent aujourd’hui activement aux investissements favorables au climat. Qu’en sera-t-il à l’avenir ? Qui paiera, qui s’endettera : l’Etat, les collectivités, les contribuables, les ménages, les entreprises ou les générations futures ?

  • 14/10/2021
    Comment valoriser et communiquer sur l’action climatique réalisée dans le cadre du Label-Bas-Carbone ?

    Dans le cadre du développement du Label Bas Carbone, une des questions récurrentes de la part des potentiels financeurs est : “Qu’ai-je le droit de dire et de faire lorsque je finance des projets bas carbone certifiés ?”. Avec cette publication, I4CE apporte des réponses opérationnelles et pragmatiques.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer