Tribune | Budget 2022 : le climat a besoin de long terme.

23 septembre 2021 - Tribune - Par : Benoît LEGUET

Le plan de relance aura permis à la France de faire un effort budgétaire sans précédent pour le climat en 2021 et 2022. Mais il va arriver à échéance alors que les besoins continuent à augmenter. Lutter contre le changement climatique va nécessiter des financements publics importants au cours des prochaines décennies. Dans cette tribune des Echos, pour Benoît Leguet, directeur général d’I4CE, il est indispensable de programmer dans la durée les financements nécessaires pour l’atténuation et l’adaptation pour réduire le cout global de la transition en instituant une loi de programmation des finances publiques pour le climat dès le début du prochain quinquennat.

 

L’Etat aura réalisé en 2021 un effort budgétaire sans précédent pour le climat, à hauteur d’une trentaine de milliards d’euros. Au budget de l’Etat « habituel » s’ajoute en effet le volet climat du plan de relance français, financé par l’Union européenne. Cet effort supplémentaire est prévu pour durer seulement deux ans, alors que les besoins devraient continuer à augmenter. Le plan d’investissement France 2030, dont les contours restent largement à dévoiler, pourrait contribuer à nourrir au cours des prochaines années l’effort budgétaire en faveur du climat, sur la composante « innovation de rupture ».

 

Mais au-delà de ce volet sur l’innovation de rupture, il faudra également mobiliser des volumes croissants d’argent public pour accompagner les ménages, les entreprises, les collectivités territoriales dans le déploiement des alternatives bas carbone. Or l’argent public est – ou plutôt sera dès la fin du « quoi qu’il en coûte » – une ressource rare . Il faudra certainement dépenser plus d’argent public pour le climat après 2022, et il faudra aussi dépenser mieux, et s’assurer de l’impact de chaque euro public dépensé dans la transition…

Contacts I4CE
Benoît LEGUET
Benoît LEGUET
Directeur général Email
Pour aller plus loin
  • 22/10/2020 Billet d'analyse
    Régulation financière : les dossiers climat à suivre dans les prochains mois

    Les institutions publiques qui régulent et supervisent la finance privée vont beaucoup parler dérèglement climatique dans les prochains mois. La taxonomie européenne qui permet aux acteurs économiques d’identifier les activités favorables à la transition écologique ou les « stress tests climatiques » de la Banque de France et de l’ACPR ne sont que quelques-uns des dossiers qu’ils auront à traiter et que nous vous invitons à suivre. I4CE a synthétisé pour vous le « calendrier climat » de la régulation financière en une infographie.

  • 30/11/2018
    Des engagements à l’Action : retour sur la Climate Finance Week 2018 à Paris

    Cette semaine, la communauté financière internationale s’est réunie à Paris dans le cadre d’une série d’événements portant sur le climat et le développement durable. Avec plus de 1500 participants et 100 intervenants de la communauté financière, les deux événements principaux de cette semaine étaient la  Global Roundtable de UNEP FI et la 4ème édition du […]

  • 13/12/2017
    Green Bonds: quelle contribution à l’Accord de Paris et comment améliorer cette contribution?

    Adopté en 2015 à la COP21, l’Accord de Paris a donné un nouvel élan à la lutte contre le changement climatique et a confirmé l’objectif de limiter la hausse de la température moyenne mondiale à 1,5-2 ° C par rapport à la période préindustrielle. Parmi les objectifs, le rôle central que le financement doit jouer […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer