Publications Investissements

Le CESE s’appuie sur le Panorama des financements climat pour préconiser d’augmenter l’effort budgétaire en faveur du climat

4 avril 2018 - Billet d'analyse - Par : Hadrien HAINAUT

 

 

Le CESE rend un avis sur la mise en œuvre de la transition énergétique

Les deux rapporteurs du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Guillaume Duval et Madeleine Charru, ont présenté l’avis du Conseil sur la mise en œuvre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV).

 

Le CESE regrette que le pilotage du Conseil national de la transition écologique (CNTE) n’ait pas permis de suivre la mise en œuvre de la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) et de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

Il pointe les moyens insuffisants des territoires pour établir leurs documents de référence, comme les Schémas régionaux d’aménagement et de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) et les bilans d’émission de gaz à effet de serre (BEGES). Pour mener à bien les chantiers prioritaires de la rénovation du bâti et du déploiement des énergies renouvelables, le CESE préconise en particulier l’installation d’un Service public de la performance énergétique de l’habitat (SPPEH).

 

 

L’avis du CESE se base sur le Panorama des financements climat d’I4CE

Le CESE se base sur les résultats du Panorama des financements climat pour constater que les moyens associés à la transition énergétique sont insuffisants : « les investissements déployés pour mettre en œuvre la SNBC et la PPE restent très en deçà des besoins. 32,1 milliards d’euros ont en effet été investis en 2016, alors que pour atteindre les objectifs définis par la PPE et la SNBC, entre dix et trente milliards d’euros supplémentaires auraient été nécessaires. Le niveau d’investissement global requis devra de plus augmenter encore à partir de 2020. »

 

 

Le CESE estime que les financements publics doivent augmenter de dix milliards d’euros pour atteindre les objectifs en matière de climat

Le CESE observe que « pour générer trente milliards d’investissements utiles à la transition énergétique en 2016, il a fallu que la puissance publique et les institutions financières qui en dépendent apportent un tiers de cette somme ».

Par conséquent, il considère que pour doubler le volume de ces investissements comme il conviendrait de le faire, « il faudrait que la puissance publique apporte de l’ordre de dix milliards d’euros supplémentaires par an ».

 

Lire l’avis complet du CESE et la citation du Panorama p.34

Pour aller plus loin
  • 13/01/2023
    Agenda climat 2023 : il n’y a jamais eu de meilleur moment pour agir

    2022 a été une année mouvementée sur le plan du climat. L’année a vu l’émergence d’un nouveau concept, celui de la polycrise : guerre en Ukraine, suites du Covid, retour de l’inflation, crise du gaz, pénuries agricoles, sécheresses persistantes et autres événements climatiques.  Toutes ces crises ont pointé in fine notre dépendance directe et indirecte aux énergies fossiles ; nos fragilités face à un climat qui change ; et la vulnérabilité de nos économies et des classes moyennes et modestes.

  • 12/01/2023 Tribune
    « Tiers-financement » de la rénovation des bâtiments publics : oui, mais avec quels financements ?

    Une proposition de loi déposée par le groupe majoritaire à l’Assemblée Nationale vise à créer un nouveau mécanisme de « tiers-financement » des travaux de rénovation énergétique conduits sur le parc immobilier de l’État et des collectivités. Cet outil peut se révéler intéressant notamment pour faciliter le portage financier de travaux de rénovation par des structures tierces, en permettant la mutualisation de l’ingénierie et le lissage de l’effort financier dans le temps. Néanmoins, il ne résoudra pas l’enjeu central de la massification de ces investissements, selon l’analyse conduite par François Thomazeau : faire pré-financer les travaux par un tiers privé s’apparente simplement à la facilitation d’une nouvelle modalité d’endettement, et l’équation du financement de la politique de rénovation du patrimoine public pour répondre aux besoins identifiés dans la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) reste non résolue à ce jour.

  • 06/01/2023
    Les chiffres clés du climat

    Chez I4CE nous avons la conviction que le financement est l’une des clés de la lutte contre le changement climatique. De lourds investissements seront en effet à réaliser, tant pour réduire les émissions que pour s’adapter à un climat qui se dérègle, et il nous faut décider qui paiera quoi. Nous avons aussi la conviction que, pour relever ce défi du financement, nous avons besoins de données de qualité, de chiffres fiables. Des chiffres sur les investissements climat d’aujourd’hui, sur les investissements qu’il nous faudra faire demain, sur les financements apportés par les Etats, sur ceux des collectivités locales…

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer