I4CE a analysé 5 projets territoriaux, des Vosges à la Dordogne qui tentent de relever le défi de l’adaptation. Au-delà de leurs différences, chacun des cas étudiés montre que l’adaptation demande avant tout de dédier du temps et des ressources pour faire évoluer la manière de concevoir et mener les projets.

Cinq études de cas documentées constituent ce carnet. Ces cas donnent à voir différents types de démarches et de projets territoriaux qui souhaitent explicitement et activement à tenir compte du contexte de changement climatique et de l’impératif d’adaptation. Ils rendent compte des défis que rencontrent ceux qui cherchent aller au-delà des déclarations d’intention, à prendre au sérieux cette question et à y apporter des réponses à la hauteur des enjeux.

Ces études de cas permettent de parcourir et d’illustrer des contextes contrastés :

  • la plupart des territoires voit les contraintes s’accentuer sous l’effet du changement climatique (Pirmil-les-Isles et l’accentuation du risque inondation, accentuation et accélération de l’érosion du trait de côte et du risque de submersion pour le littoral languedocien) ;
  • les pressions se font immédiates et peut être plus pressantes sur le littoral et sur le massif des Vosges ;
  • d’autres territoires comme celui de La Métropole Européenne de Lille voient de nouveaux phénomènes se manifester, avec des épisodes caniculaires plus marqués ;
  • enfin certains territoires, sans pressions immédiates prégnantes, s’engagent dans des démarches anticipatrices (le bassin versant de la Dordogne).

Chacun des cas étudiés le démontre, prendre la mesure de l’adaptation au changement climatique demande avant tout de dédier du temps et des ressources pour bien appréhender le sujet et faire évoluer la manière de concevoir et mener les projets en tenant compte des spécificités de chaque contexte climatique, mais également politique et économique.
Le principal défi est d’accompagner le déploiement des logiques de gestion adaptative ce qui génère des besoins spécifiques à différentes niveaux :

Les 5 cas d’études

1. Une opération d’aménagement en cours : Pirmil-Les Isles, Nantes Métropole ;
2. L’adaptation dans la politique climat de la Métropole Européenne de Lille ;
3. Une stratégie locale d’adaptation du littoral : le territoire de Sète Agglopôle Méditerranée ;
4. Une approche de la ressource en eau à l’échelle d’un bassin versant : le bassin versant de la Dordogne ;
5. Une politique régionale d’adaptation d’un territoire de moyenne montagne : la stratégie du Massif des Vosges.