Le label bas-carbone est un cadre de certification carbone national volontaire. Porté par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, ce référentiel innovant et transparent offre des garanties sur la qualité des projets locaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre ou de séquestration naturelle du carbone. Des garanties qui ouvrent aux porteurs de ces projets de nouvelles perspectives de financement.


A qui s’adresse ce label? Quels sont les critères pour pouvoir l’obtenir? Comment labelliser un projet?


Adopté officiellement en novembre 2018 (Décret n° 2018-1043) et lancé lors d’une grande conférence le 23 avril 2019 en présence de Brune Poirson, Secrétaire d’État, et de François de Rugy, Ministre de la Transition écologique et solidaire, le label est l’aboutissement de quatre années de collaboration. Une collaboration entre le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Institut de l’économie pour le climat (I4CE) et de nombreux partenaires dont les membres des Clubs Climat Agriculture et Carbone Forêt Bois d’I4CE.

Un grand merci à tous ceux qui ont rendu possible la création de ce label, et tous ceux qui s’engagent pour le développer: Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), fonds Feder Massif central, EIT Climate-KIC, France bois-forêt, La Poste, Centre national de la propriété forestière (CNPF), Institut de l’élevage (Idele), GIP Massif central, Centre national interprofessionnel de l’économie laitière (CNIEL), Interbev, Fransylva, Icade, Société forestière de la CDC… Merci également au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Pour en savoir plus sur l’outil label bas-carbone,