Publications Investissements

Hausse des investissements dans la transition énergétique : Évitons le feu de paille

14 octobre 2022 - Par : Benoît LEGUET

Depuis de nombreuses années maintenant, I4CE collecte partout en France des données sur les investissements réalisés par l’État, les collectivités, les ménages ou encore les entreprises pour la transition énergétique. Chaque année, nous avons vu progresser – doucement – les investissements dans la rénovation énergétique des bâtiments, la mobilité de demain ou la production d’énergie décarbonée. Et chaque année nous regrettons un sous-investissement, un déficit chronique qui explique aujourd’hui la vulnérabilité de notre économie et plus généralement de notre société à un choc énergétique. Alors, pour une fois, commençons par la bonne nouvelle.

 

La bonne nouvelle du Panorama des financements climat publié aujourd’hui est que, en 2021, les investissements dans la transition énergétique ont fortement augmenté, de 25 %, pour atteindre 84 milliards d’euros. La reprise économique y contribue, ainsi que des réglementations plus exigeantes et le plan de relance post Covid qui a produit ses effets. La qualité des investissements n’est pas toujours au rendez-vous, comme dans la rénovation énergétique où trop peu de ménages s’attaquent aux rénovations globales. Voyons le côté positif néanmoins : quand la France consacre des moyens à la transition énergétique, cela fonctionne.

 

Cependant, nous ne pouvons en rester là. Les besoins d’investissement dans la transition énergétique vont encore devoir augmenter, jusqu’à 30 milliards de plus par an selon notre dernière évaluation, pour tenir l’engagement du Président de la République de doubler le rythme de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Or, si le budget 2023 affiche une hausse des dépenses publiques pour soutenir les investissements climat, les crédits du plan de relance vont quant à eux bientôt disparaitre. Et on en sait toujours peu sur les investissements publics qui seront consentis sur la durée du quinquennat. L’Assemblée nationale a voté, avec le soutien du Gouvernement, en faveur d’une loi de programmation des finances publiques pour la transition écologique : à suivre.

 

Une autre ombre au tableau concerne les collectivités locales. I4CE a analysé dans le détail les investissements et les moyens humains des collectivités pour mettre en œuvre, concrètement, sur les territoires, la transition énergétique. Nous publions aussi aujourd’hui cette nouvelle étude. Conclusion : les collectivités vont devoir doubler leurs investissements dans la transition. Pourront-elles le faire alors qu’elles doivent dans le même temps faire face à la hausse de leurs factures énergétiques ? Le Fonds Vert proposé par le gouvernement est une première étape, une première solution, qui devra être pérennisée et renforcée.

 

Le bond des investissements climat est une bonne nouvelle. Mais pour qu’il ne soit pas un feu de paille, l’État et les collectivités locales vont devoir muscler leur jeu.

 

Lire la suite
Pour aller plus loin
  • 13/01/2023
    Agenda climat 2023 : il n’y a jamais eu de meilleur moment pour agir

    2022 a été une année mouvementée sur le plan du climat. L’année a vu l’émergence d’un nouveau concept, celui de la polycrise : guerre en Ukraine, suites du Covid, retour de l’inflation, crise du gaz, pénuries agricoles, sécheresses persistantes et autres événements climatiques.  Toutes ces crises ont pointé in fine notre dépendance directe et indirecte aux énergies fossiles ; nos fragilités face à un climat qui change ; et la vulnérabilité de nos économies et des classes moyennes et modestes.

  • 12/01/2023 Tribune
    « Tiers-financement » de la rénovation des bâtiments publics : oui, mais avec quels financements ?

    Une proposition de loi déposée par le groupe majoritaire à l’Assemblée Nationale vise à créer un nouveau mécanisme de « tiers-financement » des travaux de rénovation énergétique conduits sur le parc immobilier de l’État et des collectivités. Cet outil peut se révéler intéressant notamment pour faciliter le portage financier de travaux de rénovation par des structures tierces, en permettant la mutualisation de l’ingénierie et le lissage de l’effort financier dans le temps. Néanmoins, il ne résoudra pas l’enjeu central de la massification de ces investissements, selon l’analyse conduite par François Thomazeau : faire pré-financer les travaux par un tiers privé s’apparente simplement à la facilitation d’une nouvelle modalité d’endettement, et l’équation du financement de la politique de rénovation du patrimoine public pour répondre aux besoins identifiés dans la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) reste non résolue à ce jour.

  • 06/01/2023
    Les chiffres clés du climat

    Chez I4CE nous avons la conviction que le financement est l’une des clés de la lutte contre le changement climatique. De lourds investissements seront en effet à réaliser, tant pour réduire les émissions que pour s’adapter à un climat qui se dérègle, et il nous faut décider qui paiera quoi. Nous avons aussi la conviction que, pour relever ce défi du financement, nous avons besoins de données de qualité, de chiffres fiables. Des chiffres sur les investissements climat d’aujourd’hui, sur les investissements qu’il nous faudra faire demain, sur les financements apportés par les Etats, sur ceux des collectivités locales…

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer