Conférence sur l’ « Etat de l’EU ETS en 2018 » à Paris

16 mai 2018 - Par : Charlotte VAILLES

capture

 

Mercredi 13 juin 2018

09h30 – 12h30

Salle grenelle, 15 Quai Anatole France, 75007 Paris

Il s’agit de l’un des événements de dialogue autour du rapport sur l’ « Etat de l’EU ETS en 2018 » organisés dans quatre capitales européennes. Le rapport est issu d’une collaboration entre I4CE, ERCST/ICTSD, Nomisma Energia, le centre Wegener de l’Université de Graz et EcoAct.

La réunion comprendra une présentation détaillée du rapport par les auteurs, suivie d’une table ronde avec les parties prenantes de l’EU ETS.

Le rapport sur l' »Etat de l’EU ETS en 2018 » vise à apporter une contribution indépendante au débat politique, qui est nécessaire pour garantir que le système européen d’échange de quotas d’émissions (EU ETS) est conforme à ce qu’on attend de lui. Ce rapport examine l’état actuel de l’EU ETS, analyse la performance du système et explique comment la révision de la phase 4 récemment approuvée pourrait affecter son fonctionnement à partir de 2020.

Le rapport se concentre sur cinq questions clés:

  1. Les questions pertinentes de politique et de gouvernance, y compris la révision de l’ EU ETS pour sa phase 4
  2. L’atteinte des objectifs environnementaux
  3. L’efficacité économique, y compris la protection contre les fuites de carbone
  4. Le fonctionnement du marché
  5. Rendre l’EU ETS conforme à ce qu’on attend de lui: les questions clés auxquelles il faudra prêter attention à l’avenir

Programme

09h30: Inscription et café

10h00 : Bienvenue et remarques d’ouverture:

  • D. Demailly, Directeur de la stratégie et de la communication, I4CE

10h10 – 11h00 : Présentation du Rapport « 2018 State of the EU ETS »

11h00 – 11h15 : Réactions aux résultats du rapport

11h15 – 12h20 : Table ronde sur le contenu du rapport, l’état actuel de l’EU ETS et les défis futurs

12h20 : Remarques de clôture et conclusion de la réunion

12h30 : Repas léger

L’événement aura lieu en français et en anglais, sans traduction simultanée.

 

Pour aller plus loin
  • 18/11/2021 Billet d'analyse
    Les institutions financières après la COP26 : passer des « belles paroles » au « changement systémique »

    S’il y a bien une chose sur laquelle la COP26 n’a pas déçu, c’est la quantité d’annonces émanant du secteur financier. Mais que se cache-t-il réellement derrière celles-ci ? Bien que noyés dans une avalanche de « belles paroles », il y a néanmoins des progrès notables. Les institutions financières s’intéressent désormais à l’ « alignement » non seulement de ce qui est financé, mais aussi de qui l’est.

  • 11/11/2015
    Repères – Chiffres clés du climat France et monde – Edition 2016

    Dans la continuité des années antérieures, mais avec une acuité à la hauteur de l’enjeu, l’édition 2016 des « Chiffres clés du climat » s’inscrit dans le contexte de la 21e conférence des parties sur les changements climatiques (COP 21) qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. Cette dernière version […]

  • 27/05/2015
    Australie : une étude de cas de tarification du carbone

    Après l’abrogation de la législation sur la taxe carbone, le nouveau Fonds de réduction des émissions australien mis en œuvre en 2015 est un système unique dont les caractéristiques incluent une méthode de mise aux enchères inversées. Publiée en mai 2015 par I4CE avec l’International Emissions Trading Association (IETA) et l’Environmental Defense Fund (EDF).

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer