Événements Filières forêt-bois

Le secteur des terres dans les objectifs climatiques européens : nouveau règlement et enjeux pour la forêt

15 octobre 2018 - Conférences - Par : Julia GRIMAULT / Clothilde TRONQUET

I4CE et le CITEPA ont organisé un petit déjeuner sur

 « Le secteur des terres dans les objectifs climatiques européens : le nouveau règlement et les enjeux pour la forêt »

Caisse des Dépôts 15 Quai Anatole France, 75007 Paris

 

L’Europe a adopté le 30 Mai 2018 un nouveau règlement pour inclure le secteur de l’usage des terres, des changements d’affectation des terres et de la foresterie (UTCATF) dans les objectifs climatiques européens pour 2030. En associant experts de la recherche, de la société civile et des ministères, ce petit déjeuner visait à présenter les enjeux clés du règlement et notamment ses implications pour le secteur forestier.

Consulter l’ensemble des ressources de ce colloque

 

Accédez au programme

 

 

Accédez à la présentation des intervenants

 

23 oct 2018

Le secteur des terres dans les objectifs climatiques européens : nouveau règlement et enjeux pour la forêt

Contacts I4CE
Julia GRIMAULT
Julia GRIMAULT
Cheffe de projet - Agriculture et forêt Email
Clothilde TRONQUET
Clothilde TRONQUET
Cheffe de projet – Programme Agriculture et Forêt Email
Pour aller plus loin
  • 15/09/2013
    Lutte contre la précarité énergétique : analyse des politiques en France et au Royaume-Uni

    Lors du Débat national sur la transition énergétique, ont été mis en évidence les enjeux de l’acceptabilité sociale des mesures, et notamment la problématique de la prise en compte des précaires énergétiques. Or les multiples déterminants de la précarité énergétique (prix élevé de l’énergie, mauvaise condition d’habitat, faibles ressources financières) rendent difficiles la caractérisation des […]

  • 17/10/2019 Billet d'analyse
    De Paris à Santiago en passant par New York : les points positifs du Sommet des Nations Unies pour l’Action Climat de 2019

    En septembre 2019, à New York, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a convoqué un Sommet des Nations Unies pour l’Action Climat afin d’accroître l’ambition et la dynamique de l’action climatique mondiale. Si les résultats du Sommet lui-même – en particulier les annonces des pays – sont considérés comme profondément décevants, il y a néanmoins un certain nombre de points positifs à garder à l’esprit sur le chemin de Santiago. Alice Pauthier partage quatre idées clés.

  • 06/06/2019 Billet d'analyse
    Loi d’orientation sur les mobilités : son financement doit être crédible et pérenne

    Les députés examinent en ce moment la loi d’orientation sur les mobilités (LOM). Cette loi « boite à outils » comprend de nombreuses mesures pour réduire l’impact des déplacements des français sur le climat. Pour cela, la loi cherche à rendre accessible les transports en commun, les véhicules électriques ou encore à développer la pratique du vélo. Ces nouveaux modes ont un point commun : leur déploiement à grande échelle n’est possible que si d’importants investissements sont engagés. Qui participe aujourd’hui à leur financement ? Quels sont les besoins identifiés ? Hadrien Hainaut, chef de projet chez I4CE, fait le point grâce aux données de l’édition 2018 du Panorama des financements climat.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer