Investissements des collectivités : la grande incertitude

25 novembre 2022 - Par : François THOMAZEAU

Cette semaine le Congrès de l’Association des Maires a rassemblé nombre d’élus locaux venus de toute la France pour échanger sur l’actualité du monde territorial. Un mot a dominé les débats : incertitude. Incertitude sur les dépenses des collectivités d’abord, sous l’effet d’une crise énergétique qui s’inscrit dans la durée et du retour de l’inflation. Incertitude sur leurs ressources, ensuite, avec la disparition d’un impôt local de plus, la CVAE, et l’apparition d’un nouveau venu, le « fonds vert » dont l’objectif exact, les modalités de gestion, et la pérennité dans le temps vont encore devoir être clarifiés. Incertitude, enfin, sur le cadre général des finances des collectivités avec le retour de « contrats de Cahors » new look très décriés. 

 

L’incertitude : l’ennemi numéro un de l’investisseur. Or, quand celui-ci s’appelle « collectivité territoriale », il devient urgent de le rassurer. Car, comme l’a montré la dernière étude d’I4CE, elles doivent à brève échéance investir 12 Mds € par an dans la mobilité, l’énergie, les bâtiments pour aider la France à atteindre la neutralité carbone, deux fois plus qu’aujourd’hui.

 

Les collectivités ont plusieurs leviers pour financer leurs investissements, leviers que vous découvrirez en parcourant la nouvelle étude que nous publions aujourd’hui. Tous sont concernés, à divers titres, par le climat d’incertitude actuel. Il revient donc aux autorités nationales de dissiper le brouillard. Espérons que l’enjeu des financements des collectivités territoriales pour le climat soit, en 2023, au cœur de l’agenda territorial du gouvernement et de son processus de planification écologique « France Nation Verte ».

 

 

Lire la Newsletter

Pour aller plus loin
  • 11/02/2019 Tribune
    TRIBUNE | De New York à la Nouvelle-Aquitaine : l’émergence des « GIEC » territoriaux

    En mars prochain, la ville de New York fêtera les 10 ans d’existence du New York City Panel on Climate Change, un panel de chercheurs de haut niveau réuni pour examiner les données scientifiques récentes sur le changement climatique et ses impacts potentiels sur la ville. Cet organisme synthétise la connaissance et formule des recommandations pour des politiques locales de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation aux évolutions du climat les plus pertinentes possibles.

  • 10/01/2020 Billet d'analyse
    2020 : le climat devra être l’affaire de tous

    Trop longtemps le climat est resté cantonné aux silos « écolos » de nos institutions publiques : c’était l’affaire des Ministères de l’environnement. La situation semble s’être améliorée depuis une dizaine d’années, mais nous sommes encore loin du compte comme le pointe le premier rapport du Haut conseil pour le climat « Agir en cohérence avec les ambitions ». Pour Benoit Leguet, directeur d’I4CE et membre du HCC, 2020 offrira de multiples occasions de tester l’engagement de tous, en France comme à l’international.

  • 26/07/2017
    Guide du financement participatif pour le développement des territoires

    Un guide pour se saisir du financement participatif I4CE a rédigé les parties portant sur les projets de transition énergétique financés sur le mode participatif, avec : Un bilan des évolutions réglementaires spécifiques à ce secteur Une revue des apports du financement participatif pour les projets de transition énergétique Une analyse des motivations des acteurs qui y ont […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer